Coronavirus : à Sorède, le parc animalier catalan "La vallée des tortues" lance un appel aux dons

Dans les Pyrénées-Orientales, la Vallée des tortues fait un appel aux dons. L'impossibilité pour le parc animalier d'accueillir du public à cause du confinement et d'importants travaux récents ont vidé la trésorerie de l'entreprise qui est désormais en grande difficulté. D'où l'appel à la solidarité
Sorède (Pyrénées-Orientales) - 2 têtes de tortues géantes de 240 kilos chacunes - 2020.
Sorède (Pyrénées-Orientales) - 2 têtes de tortues géantes de 240 kilos chacunes - 2020. © F3 LR
Les tortues géantes du parc animalier de Sorède dans les Pyrénées-Orientales, 240 kilos l'unité, sont traitées avec une attention particulière, tout comme les 40 autres espèces animales présentes dans le zoo catalan.

Ce parc créé en 1999 à l'ouest de Collioure et d'Argelès-sur-Mer se développe tous les ans. Pour la saison 2020, la nouveauté, c'est un vivarium. Il a coûté 280.000 euros.
 

Ca fait 3 ans que les visiteurs attendent de voir les serpents…et là, ça y est, le vivarium est terminé alors on a hâte de rouvrir" Charlène Lebreton, responsable du parc «La Vallée des Tortues».

 
Sorède (Pyrénées-Orientales) - le nouveau vivarium de la Vallée des tortues - 2020.
Sorède (Pyrénées-Orientales) - le nouveau vivarium de la Vallée des tortues - 2020. © F3 LR

D'autres travaux, comme un espace jeux pour enfants, ont fortement impacté la trésorerie de l'entreprise. L'équipe du parc comptait sur les 7 mois d'ouverture d'avril à octobre pour renflouer les caisses grâce aux 70.000 visiteurs qui viennent chaque saison. Mais le Covid-19 et le confinement en ont décidé autrement.
 

Le parc animalier ne peut pas vivre sans les rentrées d'argent générées par la vente des billets aux visiteurs… Chaque jour qui passe sans ouvrir est une catastrophe économique pour notre petit parc car les charges sont toujours là, comme la nourriture des animaux et les salaires des soigneurs.


Une demande de prêt d'Etat a également été faite et les 12 salariés sont prêts à s'adapter à des conditions particulières d'accueil du public, dès que le déconfinement sera lancé.

Une cagnotte est lancée sur Internet pour soutenir l'activité du parc, elle a déjà collecté plus de 4.600 euros.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
animaux nature coronavirus/covid-19 santé société pays catalan solidarité internet économie réseaux sociaux