Covid. Pyrénées-Orientales : le nombre de nouveaux cas explose de 586% en une semaine à cause du variant Delta

Dans les Pyrénées-Orientales, le nombre de cas positifs de Covid-19 explose. Il a été multiplié par 7 en une semaine, soit une croissance de près de 600%. Le variant Delta représente désormais 85% des contaminations dans le département catalan.
9 médiateurs se succèdent tout l'été à bord du fourgon testeur de l'ARS, comme ici à Port-Vendres - juillet 2021.
9 médiateurs se succèdent tout l'été à bord du fourgon testeur de l'ARS, comme ici à Port-Vendres - juillet 2021. © Olivier Meyer/France 3 Pays catalan

Les données émanent de Santé Publique France et elles sont sans appel : dans les Pyrénées-Orientales, le nombre de cas positifs de Covid-19 devient exponentiel. En 7 jours, il a été multiplié par 7, soit une croissance de près de 600% en une semaine (contre 60% en moyenne en France). C'est 200% dans l'Aude et 183% dans l'Hérault.

Taux d'incidence le plus haut de France en progression de 323%

Le département est désormais celui où le taux d'incidence est le plus fort de l'Hexagone : 103 cas positifs pour 100.000 habitants, loin devant les Alpes Maritimes (61), les Pyrénées-Atlantiques (59), la Haute-Garonne (57) et l'Hérault (51).

© CovidTracker.fr - Données : Santé publique France

85% de variant Delta

Le variant Delta est désormais largement dominant dans ces nouvelles contaminations, puisqu'il représente 84,96% des nouveaux cas dépistés dans les Pyrénées-Orientales. 83% dans le Lot, 72% dans le Gard, 70% en Ariège et dans les Hautes-Pyrénées ou encore 69% dans l'Hérault.

Une propagation qui avait, dès ce vendredi 9 juillet, poussé la préfecture des Pyrénées-Orientales à imposer des restrictions telles que le port du masque obligatoire dans la station balnéaire touristique de Collioure et dans les communes traversées ce weekend par le Tour de France cycliste.

Et la situation épidémique exponentielle de l'autre côté de la frontière, en Catalogne, n'est pas pour rassurer.

Situation alarmante à la frontière catalane

La Generalitat a elle aussi imposé le retour de restrictions telles que la fermeture des discothèques et lieux de divertissement nocturnes. Il faut aussi présenter un test antigénique ou PCR négatif, ou être vacciné pour participer à des évènements en plein air réunissant plus de 500 personnes.

A tel point que le gouvernement français a, la semaine dernière, recommandé à ses ressortissants d'éviter de se rendre dans la péninsule ibérique. Le président de la République Emmanuel Macron annoncera-t-il des mesures plus contraignantes lors de son allocution ce lundi ? Réponse à 20 heures.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
vaccins - covid-19 santé société covid-19 frontaliers international catalogne espagne pays catalan