Drame de Millas : la ligne TER rouverte entre Perpignan et Prades, malgré une grève

Depuis ce lundi matin, les TER circulent à nouveau de Perpignan jusqu'à Prades. Interrompue par l'accident mortel de car de Millas en 2017, la liaison ferroviaire avait été rétablie partiellement en mai dernier, jusqu'à Ille-sur-Têt. Elle se prolonge aujourd'hui jusqu'à Prades.
Prades (Pyrénées-Orientales) - un TER entre en gare après 32 mois d'attente - 31 août 2020.
Prades (Pyrénées-Orientales) - un TER entre en gare après 32 mois d'attente - 31 août 2020. © F3 LR
Arrivée triomphale, sous les applaudissements, d'un TER Occitanie en gare de Prades, ce lundi matin vers 11h. Presque à l'heure... malgré une grève.
Cela faisait 1.017 jours, soit plus de 32 mois, que cela n'était pas arrivé... Depuis le dramatique accident de car de Millas, qui a coûté la vie à 6 enfants et fait 12 blessés graves.

Une longue attente pour les usagers

Totalement fermée, depuis l'accident de Millas, le 14 décembre 2017, la ligne SNCF Perpignan-Villefranche avait rouvert jusqu'à Ille-sur-Têt en mai dernier. Il a fallu encore trois mois pour qu'un premier TER fasse le trajet ce 31 août jusqu'à Prades, soit environ 23 kilomètres de plus.

Bientôt un TER jusqu'au terminus... Villefranche

Ce lundi matin, l'association "Train en Têt" a donc célébré l'évènement. Avec à bord de ce premier TER depuis plus de 2 ans et demi, distribution de viennoiseries, jus de fruit et café... les touristes et les usagers ont apprécié la surprise.
L'association s'est battue durant deux ans pour la réouverture de la ligne régionale. Car à la lenteur de la justice s'est ensuite ajoutée celle de la SNCF.

1.017 jours sans TER à Prades... alors que le train roulait sur cette ligne depuis 1877. C'est une interruption record du trafic ferroviaire voyageur en Europe.

Eric Balaguer, président de l'association "Train en Têt".

durée de la vidéo: 01 min 41
Drame de Millas : la ligne TER rouverte entre Perpignan et Prades, malgré une grève ©F3 LR

Le retour à la normale sur cette ligne devra toutefois encore attendre un peu. Suite aux intempéries, des travaux sont à faire vers Ria-Sirach pour que le train retrouve son terminus habituel à Villefranche-de-Conflent.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
accident car millas faits divers sncf économie transports trains régionaux ter transports en commun pays catalan ruralité société grève social