Frontière franco-espagnole : réouverture du point de passage autorisé de Coustouges dans les Pyrénées-Orientales

Depuis le 11 janvier, 5 points de passage entre France et Espagne sont fermés dans les Pyrénées-Orientales, interdisant toute circulation même à pied. Cette mesure vise à lutter contre l'immigration clandestine. Un point de passage à Coustouges rouvre ce lundi 3 mai.

Le point de passage de la frontière espagnole à Coustouges réouvre ce lundi 3 mai
Le point de passage de la frontière espagnole à Coustouges réouvre ce lundi 3 mai © MaxPPP

Après avoir échangé avec les communes concernées, le Préfet des Pyrénées-Orientales a décidé la réouverture à la circulation du point de passage autorisé de Coustouges, situé sur la RD 3 à compter du lundi 3 mai.

Ce point de passage avait été initialement fermé au titre de la mise en œuvre du plan de renforcement de la lutte contre l'immigration clandestine, à titre temporaire. Il a été décidé de modifier la forme des contrôles menés dans ce secteur et de rouvrir en conséquence ce point de passage.

Cette décision a été communiquée aux autorités espagnoles.

Contrôles Covid 

Toutefois, les mesures sanitaires de lutte contre l'épidémie de COVID-19 demeurent en vigueur et l’entrée sur le territoire national depuis un pays de l’espace européen est soumise à la présentation du résultat négatif d’un examen biologique de dépistage virologique « RT-PCR COVID » datant de moins de 72 heures avant le départ.

Sont exemptés de cette obligation les transporteurs routiers, les travailleurs frontaliers et les résidents des bassins de vie frontaliers dans un rayon de 30 km autour de leur domicile.

Des routes encore fermées

Depuis le 11 janvier 2021, les touristes sont nombreux à se faire prendre. Au passage de la frontière, entre France et Espagne, 5 des 12 routes des Pyrénées-Orientales sont bloquées à toute circulation, routière ou à pied. Et les usagers tombent nez à nez avec un barrage de plots en béton en travers de la chaussée. Impossible donc de poursuivre sa route. Il faut faire demi-tour et prendre une longue déviation, jusqu'à 80 kilomètres.

 

Carte des points de circulation transfrontaliers fermés depuis le 11 janvier : 

Des barrages forcés

Pour les habitants et les familles des communes transfrontalières, c'est aussi un handicap. Certains n'ont d'ailleurs pas hésité à forcer le barrage de Coustouges, de nuit, au mois de février dernier. Mais il a aussitôt été remis en place et même consolidé.

Et ce n'est pas la première fois que de tels actes sont perpétrés sur les points de passage catalans. Sans oublier, qu'il n'est pas très difficile de passer à pied de Catalogne en France, ou inversement.

Le 14 mars 2021,  plus de 400 manifestants se sont rassemblés à Coustouges contre la fermeture de la frontière avec l'Espagne. Ils sont venus des deux côtés de la frontière :  400 à 500 habitants se sont rassemblés le dimanche matin sur le pont de Riu Major à Coustouges. Ils protestaient contre la fermeture depuis janvier dernier de la route frontalière et ses conséquences sur leur quotidien.  Les maires des communes concernées avaient  envoyé une lettre au préfet des P.O et aux plus hautes autorités de l'Etat. Ils les alertaient sur l'impact économique et social de cette fermeture qui ré-enclave une zone que le pont, construit sur le Riu Major en 1995, avait enfin irriguée.

Rouverture progessive

A Coustouges, il y avait un merlon de terre en plus. Un monticule, une butte de 0,80m à 1 mètre de haut, en travers de la route départementale, pour dissuader les contrevenants de déplacer les plots et ainsi pouvoir passer. La route est désormais rouverte mais soumise aux contrôle Covid. 

Le point sur les routes 

En Roussillon, 4 autres points tranfrontaliers comme celui-ci, sont toujours fermés à toute circulation motorisée ou non :

 - Col de Banyuls-sur-Mer

- Col de Manrell–Las Illas (Départementale 13)

- Chemin d’Aja (entre Palau-de-Cerdagne et Puigcerda)

- Route de la Vignole Enveitg (Départementale 34)

 

Dans l'arrêté préfectoral sont précisés les seuls passages autorisés à compter du 11 janvier pour les véhicules et les piétons : 

 - Autoroute A9 à la barrière de péage du Boulou

- Route Départementale 900 au Perthus village

- RD 914 à Cerbère

- RD 115, col d'Arès à Prats-de-Mollo/La Preste

- Route du pont international à Bourg-Madame

- Route du Toruniquer entre Urr et Enveitg sur la RN 20

- Route neutre entre Puigcerda et Llivia

Une mesure similaire est également  en place en Haute-Garonne, sur un autre secteur des Pyrénées en région Occitanie, il s'agit du col du Portillon. La route est fermée depuis le 6 janvier 2021.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
routes économie transports espagne international covid-19 santé société