Jean Castex annonce la relance des autoroutes ferroviaires Perpignan-Rungis et Sète-Calais

L'Etat compte développer des autoroutes ferroviaires, en relançant notamment le train des primeurs Perpignan-Rungis, et rendre gratuit les droits de péage pour les trains de marchandises en 2020, a annoncé ce lundi le Premier ministre Jean Castex dans le cadre de la relance du fret ferroviaire.
 

Bonneuil-sur-Marne -Jean Castex annonce la réouverture de la ligne Perpignan-Rungis, le train des primeurs - 27 juillet 2020.
Bonneuil-sur-Marne -Jean Castex annonce la réouverture de la ligne Perpignan-Rungis, le train des primeurs - 27 juillet 2020. © CHRISTOPHE ARCHAMBAULT / AFP
La relance du fret ferroviaire, c'est le bonus vert du gouvernement décidé ce lundi matin en conseil de défense écologique.
En déplacement sur le chantier de transport combiné de Bonneuil-sur-Marne, Jean Castex a annoncé un gros coup de pouce financier au transport ferroviaire de marchandises avec la gratuité des péages jusqu'à la fin de l'année 2020 et une division par deux des tarifs en 2021. Soit un cadeau de plus de 125 millions d'euros financé par l'Etat.
Grâce à ces incitations, l'Etat espère voir 20.000 poids-lourds de moins sur les routes en 2021, correspondant à 425.000 tonnes de CO2 émis en moins.

De plus, des appels à projets seront lancés d'ici la fin de l'année pour les lignes Sète-Calais et Perpignan-Rungis, que l'Etat aimerait voir prolongée d'Anvers jusqu'à Barcelone.

La réouverture de la liaison Perpignan-Rungis

Jusqu'en juillet 2019, le "train des primeurs", formé de wagons réfrigérés vétustes, transportait chaque nuit les fruits et légumes produits dans les Pyrénées-Orientales vers le marché de Rungis. Soit environ, 400.000 tonnes.
La ligne devait être relancée fin 2019 vers la plateforme multimodale de Valenton (Val-de-Marne), plutôt qu'à Rungis où la gare doit être modernisée, mais les clients ne se sont pas précipités. Et depuis, plus iren !

Vous avez devant vous un Premier ministre qui a été meurtri par l'affaire du Perpignan-Rungis, le "train des primeurs", suspendu depuis un an.

Jean Castex, Premier ministre, élu des Pyrénées-Orientales


Jean Castex, l'homme de Prades, annonce donc la réouverture de cette ligne "dans les prochains mois", avec la volonté de l'élargir au nord comme au sud pour en faire une liaison Barcelone-Anvers.

La région Occitanie "très très satisfaite"

En Occitanie, l'annonce de la relance du fret ferroviaire a été très très bien accueillie alors que "la région se mobilise depuis des années sur ce sujet", a réagi Jean-Luc Gibelin (PC) vice-président en charge des Mobilités.
Le péage gratuit en 2020 et à 50% en 2021, c'est une bonne idée dans le sens de la demande de la Présidente (de la Région Occitanie Carole) Delga pour les péages routiers.

Enfin, Jean-Luc Gibelin souhaite que soit "réellement étudié une liaison ferroviaire entre le marché Saint-Charles de Perpignan et le marché de Rungis". 
 

Un appel à projets pour la ligne Sète-Calais

Dans le plan de reconquête du transport de fret ferroviaire, il est aussi question de la création d'une ligne entre les ports de Sète et de Calais, une liaison trans-France, notamment pour les containers maritimes.
Une nouvelle autoroute ferroviaire va donc être construite entre Sète dans l'Hérault et Calais pour relancer le transport de marchandises. 1.300 kilomètres via Lyon, Dijon,Metz et Lille en 20 heures contre 36 heures par la route.

Cette autoroute ferroviaire avait déjà été mise en avant en septembre 2019. C'est l'opérateur VIIA, filiale de la SNCF Logistics, qui devait s'en charger à la demande de l'armateur danois DFDS et du transporteur turc Ekol. Cela représente 15.000 camions par an de moins sur la route.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
sncf économie transports environnement écologie agriculture politique région occitanie fusion des régions réforme territoriale sncf économie transports environnement écologie agriculture politique région occitanie fusion des régions réforme territoriale
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter