• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

La colère des arboriculteurs catalans

C'est le plus gros producteur de pêche et de nectarines des Pyrénées-Orientales / © France 3 LR
C'est le plus gros producteur de pêche et de nectarines des Pyrénées-Orientales / © France 3 LR

Les arboriculteurs catalans sont furieux. Ils ont retrouvé leurs nectarines dans la vente à prix coûtant organisée par un syndicat d'exploitants la semaine dernière à Paris, pour dénoncer les pratiques des grandes surfaces. Or, eux n'ont aucun problème avec les hypermarchés. Bien au contraire.

Par Valérie Luxey

Sur les images des reportages télévisés, impossible de ne pas voir les palettes à la marque "Fruits du soleil".
Des nectarines vendues à prix coûtant, la semaine dernière, à Paris, par le MODEF (Mouvement de Défense des Exploitants Familiaux), un syndicat agricole, qui entendait dénoncer les pratiques des grandes surfaces.

Excellentes relations avec les supermarchés

Sauf que ces nectarines sont celles d'une coopérative catalane qui, depuis, ne décolère pas. Car ces arboriculteurs des Pyrénées-Orientales ont, eux, d'excellentes relations avec les hypermarchés.
Ces producteurs/emballeurs/distributeurs sont les plus gros fournisseurs de pêches et de nectarines du département.
Ils emploient plus de 80 personnes et redoutent l'effet négatif de ces images sur leur activité.

Dépôt de plainte envisagé, les organisateurs reconnaissent leur erreur

"Fruits du soleil" attend aujourd'hui des excuses et envisage de déposer plainte pour "utilisation illégale de marque déposée".
De leur côté, les organisateurs de la manifestation parisienne parlent de méprise et reconnaissent leur erreur. Ils se disent prêts à rectifier le tir.

Nectarines vendues à prix coûtant: des producteurs catalans dénoncent l'opération de communication
Des arboriculteurs catalans sont furieux d'avoir reconnu leurs fruits sur les images de la vente à prix coûtant organisée par le MODEF la semaine dernière à Paris. Car eux ne dénoncent pas les pratiques de la grande distribution, bien au contraire.



Sur le même sujet

Double infanticide à Beaucaire : les 2 enfants sont morts d'asphyxie probablement médicamenteuse

Les + Lus