La famille du transporteur de fonds retenue par des hommes armés à Salses

Nos confrères de l'independant.fr le révélait dès le 17 mai, la famille d'un convoyeur de fonds a été séquestrée toute une nuit à son domicile de Salses (P.O.). Les malfaiteurs armés ont  obligé l'employé à leur remettre l'argent collecté dans les distributeurs automatiques lors de sa tournée.

Le scénario est inhabituel et particulièrement bien ficelé.
Selon l'independant.fr , quatre individus armés ont fait irruption au domicile d'un convoyeur de fonds dans les Pyrénées-Orientales en se faisant passer pour des policiers.

Ils ont ensuite séquestré la famille du convoyeur dans un mas isolé dans le secteur de Salses-le-château.  Pendant que le père allait faire sa tournée des distributeurs automatiques au volant de son fourgon blindé, la mère était trois enfants étaient retenus par les individus armés.
L'employé de la société Loomis a été contraint de donner l'argent  contenu dans le fourgon aux malfaiteurs.
La famille a été libérée dans l'après-midi de samedi.

Nos confrères de France Bleu Roussillon ont joint un délégué du personnel de la société Loomis. Pour lui, le dilemme était grand : soit déclencher la procédure d'urgence, soit mettre en péril la vie d'une famille.
Le témoignage recueilli par nos confrères de France Bleu Roussillon
Ce délégué du personnel que nous avons joint au téléphone précise que l'employé avait pour mission d'alimenter les distributeurs à partir du liquide placé dans un coffre à l'intérieur des établissements bancaires.

"Ce n 'est pas la première fois , le même scénario s'est déjà produit à St Etienne, Grenoble, y compris dans le cas de vols internes et de scénario monté par l'employé de notre société".


L'antenne du SRPJ de Perpignan en charge de l'enquête ne fait pour l'instant aucune déclaration.