La ville de Cabestany se dit abandonnée par l'Agglomération Perpignan Méditerranée

Depuis qu'elle a rejoint de force la communauté d'agglomération de Perpignan, la ville PC de Cabestany ne perçoit plus directement la taxe professionnelle.  Depuis elle attend que la rénovation de la voirie, par exemple, soit prise en charge par l'Agglo... qui fait la sourde oreille.

L'entretien de la zone industrielle de Cabestany fait débat au sein de l'Agglomération de Perpignan.
L'entretien de la zone industrielle de Cabestany fait débat au sein de l'Agglomération de Perpignan. © F3LR

Depuis sa création en 1987, le mas Guérido situé sur la commune de Cabestany, connaît un franc succès. Une zone commerciale qui réunit une centaine d'enseignes mais qui, après presque 30 ans, d'activité mériterait un bon lifting.

Les infrastructures et la voirie ont vieilli et les commerçants dénoncent le manque d'entretien. Alors, qui est en charge de l'entretien des lieux ? selon la municipalité de Cabestany, c'est de la compétence de la communauté d'agglomération Perpignan Méditerranée qu'elle a, d'ailleurs, été forcée de rejoindre il y a quatre ans.

De son côté, l'Agglo rétorque que la rénovation de la voirie revient à la commune. Quant aux déchets, les services de l'agglo vont réorganiser prochainement la collecte. De leur côté, les commerçants se prennent aussi en main et, prochainement, vont financer de nouveaux aménagements. La zone d'activité commerciale du mas Guérido n'a cependant pas fini de s'agrandir, vingt nouveaux magasins devraient ouvrir leurs portes d'ici la fin de l'année.
durée de la vidéo: 01 min 46
Cabestany réclame des aides à l'agglomération Perpignan Méditerranée

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
polémique aménagement du territoire agglomération économie