Le chanteur catalan Gérard Jacquet de retour sur scène avec un nouvel album

20 ans après son dernier album personnel, l’artiste Gérard Jacquet prépare son grand retour sur scène. Après avoir raccroché le micro de France Bleu Roussillon en 2018, le jeune retraité hyperactif et l’artiste touche-à-tout a mis à profit les différents confinements pour retrouver son premier amour musical : le rock. Un projet qu’il prépare avec Patrick Felices, Jean- Alexis Auffret et André Margail, et qui sera à découvrir en live dès  le printemps prochain.

Les belles histoires du dimanche
Découvrez des récits inspirants de solidarité et d'altruisme, et partez à la rencontre de la générosité. Émotions garanties chaque dimanche !
France Télévisions utilise votre adresse e-mail afin de vous envoyer la newsletter "Les belles histoires du dimanche". Vous pouvez vous désinscrire à tout moment via le lien en bas de cette newsletter. Notre politique de confidentialité

Gérard Jacquet de retour sur scène au Printemps

Roulement de caisse claire et guitares saturées, dans la salle de répétition de la Casa Musicale de Perpignan retentit le son d’une renaissance. Celle de Gérard Jacquet, qui s’apprête à retrouver la scène, 20 ans après la sortie de son dernier album. Et pour ça, on pourrait presque dire "Merci Covid". "Le confinement, c’était génial pour moi ! Enfermé dans ma grotte, à composer du soir au matin, des nouvelles chansons. Un répertoire que je peux maintenant présenter au public".

Et avec ce répertoire, l’artiste renoue avec son adolescence.

C’est une nouvelle page de ma carrière qui s’ouvre, c’est le moment où jamais d’aller vers ce que j’ai toujours aimé : de l’électrique, de la batterie… Je suis un retraité plein d’énergie !

Gérard Jacquet, chanteur catalan

Une énergie qu’il partage avec des aventuriers prestigieux. "La Dream Team, comme on dit en bon français ! J’ai les meilleurs musiciens du pays". Il y a Patrick Felices, compagnon de longue route, Jean-Alexis Auffret, complice des années France Bleu Roussillon, et le "petit dernier", André Margail.

"Quand j’étais petit, planté devant les estrades, c'est lui qui m’a donné envie de faire de la musique pour le restant de mes jours. J’étais en admiration devant André Margail, qui était déjà un excellent guitariste. Là, je réalise un rêve de gosse. André prend aussi sa retraite, il revient au pays, et il me fait le cadeau de travailler avec moi".

J'ai toujours besoin de faire quelque chose, sinon j'ai le sentiment de gâcher mon temps.

Gérard Jacquet, chanteur catalan

Gérard, passeur de la mémoire orale du Pays Catalan

En parallèle, Gérard Jacquet poursuit son travail de transmission patrimoniale initié il y a déjà quelques décennies. « Ces derniers mois, je collabore avec l'orchestre symphonique d'Alénya-Roussillon mais cette fois en tant que conteur. C'est une première, une expérience géniale.»

Et puis, n'oublions pas le compagnon de route fidèle, l'ami de toujours, l'inclassable musicien Pascal Comelade. « Avec Pascal, nous avons enregistré et nous sortons un troisième opus de Pop Songs del Rosselló. Il s'agit de chansons populaires d'ici, de Catalogne Nord. Le résultat d'un long travail de collectage de chansons inédites que j'ai mené dans nos villages, auprès des anciens, quand j'ai commencé à faire de la radio dans les années 80.»

Il est impératif de fixer le patrimoine oral de notre territoire. C'est que nous faisons avec Pascal Comelade à travers Pop Songs del Rosselló

Gérard Jacquet, chanteur catalan

« Et, petite précision, du catalan d’ici. Je suis un grand défenseur de notre parler, qu’on appelle le Roussillonnais. Nos accents particuliers, nos mots parfois archaïques qu’on est les seuls à utiliser… et qu’ils accueillent avec fraternité, plus au Sud ». Une fraternité avec laquelle le rockeur invite le public à renouer, dès le printemps prochain.

 

La seule chose que j’ai envie de dire c’est : réveillez-vous ! Il faut retourner voir des gens, faire la fête… il faut profiter de la vie ! 

Gérard Jacquet, chanteur catalan