Municipales 2020 au Barcarès : une joute politique inédite, Ferrand contre Ferrand, Alain contre son épouse Joëlle

Mairie du Barcarès - archives / © Mairie du Barcarès
Mairie du Barcarès - archives / © Mairie du Barcarès

On s'en doutait depuis quelques semaines mais c'est officiel depuis mardi soir. Le maire du Barcarès, dans les Pyrénées-Orientales, Alain Ferrand est candidat à sa propre succession et, du coup, il aura comme adversaire, entre autres, son épouse Joëlle Ferrand. Un affrontement politique inédit.

Par FD avec P.Georget


Comme Philippe Saurel à Montpellier, Alain Ferrand, le maire sortant du Barcarès, a annoncé officiellement sa candidature aux Municipales, tardivement. Mardi soir. Et fait rarissime en Occitanie, il aura sa femme comme adversaire au fauteuil de maire.

Premier magistrat RPR de la ville de juin 1995 à mars 1999, et UMP-LR depuis août 2011, il avait dû démissionner à cause d'une condamnation en février 1999, pour abus de biens sociaux, à 3 ans d'inéligibilité, puis à 5 ans pour prise illégale d'intérêts dans une autre affaire. En 2001, il est à nouveau condamné pour fraude fiscale à 300.000 francs d'amende.

En 2014, il était réélu avec 54,62% des voix au 1er tour.
 

Les réactions des Barcarésiens étaient mitigées, ce mercredi matin, sur le marché de la station balnéaire de la Côte salanquaise.
 

No comment !

On va s'abstenir là dessus !


Ceux qui acceptaient de répondre, en revanche, évoquent un véritable dilemne.
 

Ca me pose un problème pour le vote.

Alain a créé Le Barcarès, Joëlle est adorable. C'est très dur... C'est vraiment particulier.


Maire RPR-UMP de mai 1999 à juin 2011, Joëlle Ferrand avait succédé à son mari avant que celui-ci ne lui succède à son tour.
Elle a été condamnée pour prise illégale d'intérêts à cinq ans d'inégibilité (peine définitive après le rejet de son pourvoi en Cassation le 29 juin 2014) pour avoir fait draguer le port de nuit, pour faciliter le passage du bateau du frère du premier adjoint.
Pour justifier sa candidature, elle évoque un programme et un style différent. Et selon elle, c'est bien de cela dont il sera question durant la campagne.

Deux autres listes pourraient briguer les suffrages des Barcarésiens, celle de Daniel Philippot pour le rassemblement national, déjà présent en 2014 et celle de Virginie Brodin. Pour cette candidate, Joëlle et Alain Ferrand ne sont que les deux face d'un même système, elle veut un Barcarès apaisé.

Après avoir annoncé sa candidature dans l'Indépendant, Alain Ferrand nous a fait répondre aujourdhui qu'il ne donnerait pas d'autres interviews durant la campagne.
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus