135 000 euros en liquide saisis sur l'autoroute A9, les liasses de billets étaient bien cachées dans la voiture

Un couple a été interpellé lors d'un contrôle douanier à la frontière avec l'Espagne. L'argent était dissimulé dans plusieurs caches de la voiture : les accoudoirs et le tableau de bord. L'homme a été condamné à un an et demi de prison et incarcéré.

Le 14 mars 2024, les agents de la brigade des douanes qui se trouvaient après la grande barrière de péage du Perthus, en direction de l'Espagne ont contrôlé d'une berline noire immatriculée en France avec deux personnes à bord. Interrogé par les douaniers, le chauffeur a déclaré détenir de l'argent sans pouvoir en indiquer le montant exact.

6 000 € dans l'accoudoir

En plus des 550 euros trouvés dans son portefeuille, les douaniers ont découvert dans l’accoudoir central un sachet plastique contenant 4 liasses de billets de différentes coupures. Une somme de 6 000 euros, destinée selon le chauffeur à l'achat d'un véhicule en Espagne.

Constatant que l'accoudoir central était mal fixé, les agents ont alors décidé de démonter la console. À l’intérieur, se trouvait une cache contenant de nombreuses liasses de billets de banque de différentes coupures enveloppées dans du papier cellophane.

Près de 135 000 euros saisis

134 655€ conditionnés en une vingtaine de liasses mises sous film plastique ont été saisis.

Pour avoir transporté, dissimulé et conditionné une telle somme d'argent, sans l'avoir déclaré aux autorités douanières, le couple a été interpellé.

Prison

Présenté ce lundi 18 mars devant le tribunal judiciaire de Perpignan, le chauffeur a été condamné à 18 mois d'emprisonnement avec mandat de dépôt, cinq ans d’interdiction du territoire national et à une amende douanière de 201 982 €.

L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité