Accident de bus à Millas: “j'ai une vision épouvantable”

Robert Olive, maire de Saint-Féliu d'Amont est arrivé à Millas une demi-heure après le drame.
Robert Olive, maire de Saint-Féliu d'Amont est arrivé à Millas une demi-heure après le drame.

Robert Olive, ancien député, est le maire de Saint-Féliu d'Amont, commune proche de Millas, lieu de la collision entre le train et le car scolaire. Il est arrivé sur place une demi-heure après les faits. "Le bus coupé en deux par un train et des gamins couchés partout. J'ai une vision épouvantable".

Par Olivier Le Creurer

"Je suis arrivé une demi-heure après. Forcément, j'ai une vision épouvantable. Le bus coupé en deux par un train et des gamins couchés partout. Maintenant, on attend le bilan et savoir qui. c'est le genre de chose que l'on aimerait jamais voir. C'est affreux, c'est affreux. 


Passage à niveau très dégagé


J'aurais tendance à dire que c'est un passage à niveau qui est très dégagé. Ce n'est pas là que l'on s'attend à ce genre de chose. Et puis le bus tournait à angle droit. Forcément il était forcément au pas. Il n'y a pas de neige, pas de verglas. On a du mal à expliquer ce qu'il s'est passé. 



Une cellule de crise a été déclenchée à la préfecture de Perpignan. D'après la gendarmerie, le bilan provisoire fait état de 4 enfants morts, 7 blessés graves et 12 blessés légers. Les victimes, âgées de 13 à 17 ans, sont des passagers du bus. 

A lire aussi

Sur le même sujet

Hérault : des drones contre les décharges sauvages

Les + Lus