Affaire Fiona : la justice rejette une 5e fois la demande de remise en liberté de la mère

Cécile Bourgeon, arrive au procès de Adel Souissi, accusé d'avoir violé la mère de la petite Fiona, le 5 septembre 2016, à Riom (Puy-de-Dôme). / © afp
Cécile Bourgeon, arrive au procès de Adel Souissi, accusé d'avoir violé la mère de la petite Fiona, le 5 septembre 2016, à Riom (Puy-de-Dôme). / © afp

Cécile Bourgeon demandait de nouveau à comparaître libre à son procès en appel, pour la mort de sa fille en 2013. Détenue à la maison d'arrêt de Lyon-Corbas, elle a tenté de mettre fin à ses jours par voie médicamenteuse, le 29 juillet dernier, pour être transférée à la prison de Perpignan.

Par FD avec francetvinfo

La justice a rejeté, ce mercredi 16 août, une cinquième demande de remise en liberté de la mère de la petite Fiona explique Francetvinfo.
Elle souhaite son transfert à la prison pour femmes de Perpignan ou sa remise en liberté pour rejoindre sa famille qui réside dans les Pyrénées-Orientales.

Le président de la chambre de l'instruction de la cour d'appel de Riom, dans le Puy-de-Dôme, n'a pas motivé sa décision. Cécile Bourgeon demandait de nouveau à comparaître libre à son procès en appel pour la mort de sa fille.

"On pense ce que l'on veut du verdict d'acquittement [partiel] de Cécile Bourgeon, mais elle reste cependant une justiciable comme les autres, qui a droit à un traitement équitable. Malheureusement, ce n'est pas le cas", a réagi son avocat Gilles-Jean Portejoie.


Le défenseur a également annoncé qu'il allait se pourvoir en cassation "dès ce mercredi".

A lire aussi

Sur le même sujet

A Toulouse, votre sapin de noël livré à vélo

Près de chez vous

Les + Lus