Cet article date de plus de 3 ans

Agression David Sauveur : Les 3 assaillants condamnés à Perpignan à 15 et 14 ans de réclusion criminelle

Le verdict est tombé au tribunal de Perpignan. Les agresseurs du photoreporter David Sauveur sont condamnés à 15 et 14 ans de réclusion criminelle pour  "violences ayant entraîné une infirmité ou une mutilation permanente".

David Sauveur assiste au procès de ses trois agresseurs à Perpignan
David Sauveur assiste au procès de ses trois agresseurs à Perpignan © France 3 LR
Les 3 agresseurs de David Sauveur, le photo reporter agressé une nuit d’été 2011 à Collioure, ont été condamnés à 14 et 15 ans de réclusion criminelle. Le procès avait débuté lundi au tribunal de Perpignan. 

L'avocat général avait requit quinze ans de réclusion à l'encontre de Nicolas Gourabian, 27 ans, Samuel Mastio, 28 ans, et Johan Beaune, 37 ans, estimant que les 3 prévenus étaient au même niveau de responsabilité. Le photographe roué de coups, est devenu infirme et privé de l'usage de la parole.

 

Johann Beaune, absent au procès, 27 fois condamné et en fuite depuis août 2011, date de l'agression, a été condamné à 15 ans de réclusion criminelle.
Idem pour Samuel Mastio, qui avait asséné un coup de poing très violent à la tête du reporter qui s’est effondré, tombant le crâne contre le sol.
Nicolas Gourabian, a été condamné à 14 ans de réclusion criminelle, il est accusé d’avoir asséné le premier coup au photographe.

Le photo-journaliste David Sauveur s'était présenté en fauteuil roulant à la cour d'assises des Pyrénées-Orientales, cinq années après l'agression, qui avait entraîné une plongée dans le coma et de lourdes séquelles.

Dans la nuit du 2 au 3 août, le journaliste, qui avait couvert l'Afghanistan, Israël, la Palestine, le Liban ou encore la Sierra Leone, avait été roué de coups par les trois accusés, à Collioure. Il a subi un traumatisme facial et de multiples fractures du crâne qui l'ont laissé lourdement handicapé.
 

Le reportage de Dorothée Berhaut et Jean-François Puakavasé.


durée de la vidéo: 01 min 25
Perpignan: 14 et 15 ans de prison pour les agresseurs du photographe David Sauveur ©F3LR

Johann Beaune, absent au procès, et Samuel Mastio ont été condamnés à 15 ans de réclusion criminelle.
   Johan Beaune, 27 fois condamné, court dans la nature depuis août 2011, date de l'agression.
   Samuel Mastio a asséné un coup de poing très violent à la tête du reporter qui s’est effondré, tombant le crâne contre le sol. 

Nicolas Gourabian, a été condamné à 14 ans de réclusion criminelle, il est accusé d’avoir asséné le premier coup au photographe.

Johan Beaune et Nicolas Gourabian sont également condamnés à une peine d'amende de 1500 euros pour usurpation d'identité. Ils ont dix jours pour faire appel.

Quant à David Sauveur, le journaliste, il attend désormais la décision de la commission d'indemnisation des victimes.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
assises justice société photographie culture art médias économie visa pour l'image