Biathlon/Mondiaux-2017: le Catalan Martin Fourcade champion du monde de poursuite

Le pyrénéen Martin Fourcade a décroché le titre de champion du monde de poursuite en biathlon dimanche en Autriche. Il obtient son 10e titre mondial individuel, sa 3e médaille en trois épreuves dans ces Mondiaux-2017 après le relais mixte (argent) et le sprint (bronze).

Et de 10 ! Avec la médaille d'or en poursuite, le champion de biathlon catalan Martin Fourcade a obtenu son 10ème titre mondial individuel, ce dimanche en Autriche où se déroulent les Mondiaux-2017. L'or en poursuite
Et de 10 ! Avec la médaille d'or en poursuite, le champion de biathlon catalan Martin Fourcade a obtenu son 10ème titre mondial individuel, ce dimanche en Autriche où se déroulent les Mondiaux-2017. L'or en poursuite © PHOTO FRANCK FIFE / AFP
Martin Fourcade a remis les pendules à l'heure: sevré de titre depuis l'ouverture des Mondiaux-2017, la superstar du biathlon a effectué une
véritable démonstration dimanche pour ouvrir son compteur. 

Le Catalan a décroché le titre de champion du monde de poursuite en biathlon dimanche à Hochfilzen (Autriche) devant les Norvégiens Johannes Boe et Ole Einar Bjoerndalen.

Fourcade s'était jusque-là contenté de deux accessits (2e du relais mixte, 3e du sprint), indignes de son statut et de son immense talent.

On a enfin retrouvé le vrai Martin Fourcade : celui qui domine outrageusement sa discipline depuis cinq ans et écoeure ses adversaires cette saison.

Fourcade obtient son 10ème titre mondial individuel, sa 3e médaille en trois épreuves dans ces Mondiaux-2017 après le relais mixte (argent)
et le sprint (bronze), gagné par Johannes Boe.

11 victoires dans la saison !

Fourcade, 3e du sprint samedi, a devancé de 22 secondes et 8/10e Boe, grâce à un 19/20 au tir. Bjoerndalen, 43 ans, obtient lui la 45e médaille de sa carrière dans un Mondial en terminant 25 secondes et 6/10e derrière Fourcade dont c'est la 11e victoire cette saison, son record personnel.

Le N.1 mondial a donc repris ses bonnes habitudes pour signer la 60e victoire de sa carrière. Martin Fourcade n'en finit plus d'écrire l'Histoire et il n'est plus qu'à une unité des deux records de Bjoerndalen (12 titres individuels en Championnats du monde, 12 succès en une saison), qui ne devraient plus être que des formalités pour lui.

Pas de sentiment de revanche

Le psychodrame de jeudi et la passe d'armes avec les Russes au sujet du dopage, qui lui ont sans doute coûté cher samedi dans le sprint, ne sont plus que de lointains souvenirs.
 

"C'est beaucoup de bonheur, a estimé Fourcade. Cette course efface la petite déception d'hier. J'avais beaucoup gagné en début de saison et j'avais dit que je venais ici pour une médaille d'or. Cela aurait été une déception de repartir des Mondiaux sans victoire. Aujourd'hui, ça m'enlève cette petite pression et ça me libère pour la suite."


Le Catalan a toutefois refusé d'y voir "un sentiment de revanche" après les tensions avec la Russie sur la question du dopage.

"Ce ne sont pas les petites polémiques de la semaine qui me font oublier la chance que j'ai de faire ce sport", a-t-il déclaré.

Le Russe Anton Shipulin, qui était en froid avec Martin Fourcade au début de ces Mondiaux en raison des polémiques sur le dopage au sein de l'équipe russe, a lui terminé 4e au pied du podium.

Les deux athlètes s'étaient réconciliés samedi en se faisant une accolade.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
martin fourcade ski sport pays catalan