Canet-en-Roussillon : un homme condamné à deux ans de prison ferme après avoir volé une voiture avec un bébé dedans

Un jeune homme a volé une voiture en faisant croire qu'il voulait l'acheter, mardi 14 juillet près de Canet-en-Roussillon dans les Pyrénées-Orientales. L'enfant du propriétaire, un bébé d'un an, s'y trouvait. Le voleur, arrêté à l'issue d'une course-poursuite, a été condamné à deux ans de prison.

Une trentaine de gendarmes a participé à la course poursuite mardi soir dans le secteur de Canet-en-Roussillon, pour interpeller le jeune voleur de voiture.
Une trentaine de gendarmes a participé à la course poursuite mardi soir dans le secteur de Canet-en-Roussillon, pour interpeller le jeune voleur de voiture. © PHOTOPQR/LE PARISIEN/MAXPPP
Le jeune homme, âgé de 18 ans, déjà défavorablement connu des forces de l'ordre, a passé la nuit du 14 juillet puis la journée du mercredi en garde à vue à la gendarmerie de Canet-en-Roussillon. Présenté en comparution immédiate devant le tribunal de Perpignan ce vendredi matin, il a été condamné à trois ans de prison, dont un an avec sursis.

Le tribunal a assorti la peine d'une période de mise à l'épreuve, durant laquelle le prévenu devra justifier d'un emploi, indemniser les victimes et se plier à une obligation de soins. Il a également été condamné à une interdiction de porter une arme et de passer le permis de conduire pendant un an.

Peu loquace, le prévenu, poursuivi pour vol, conduite sans permis, tentative de soustraction d'un enfant à l'autorité de ses parents, refus d'obtempérer et violences sur personnes dépositaires de l'autorité publique, a expliqué son geste par une "pulsion" affirmant qu'il avait "envie de conduire".

Il vole la voiture avec un bébé à bord

Un jeune homme de 18 ans a volé une voiture sous le nez de son propriétaire, mardi 14 juillet, dans le secteur de Canet-en-Rousillon, à l'est de Perpignan, dans les Pyrénées-Orientales.

S'étant fait passer pour un acheteur, il a prétendu vouloir essayer le véhicule. Il aurait profité d'un moment d'inattention du vendeur pour démarrer et s'enfuir sans se rendre compte que le fils du propriétaire, un petit garçon d'un an, était installé à l'arrière.
 

D'importants moyens déployés

Le jeune père, issu de la communauté des gens du voyage, a appelé les forces de l'ordre et pris le véhicule en chasse avec des membres de sa famille. 

Les gendarmes ont immédiatement mobilisé une trentaine d'hommes pour intercepter le jeune voleur avec l'appui de la police nationale et des services de polices municipales des communes littorales des environs.

Le plus important était de récupérer l'enfant sain et sauf !

Johanna Di Pietro, communication groupement gendarmerie P.O

 Roulant à grande vitesse et prenant des voies de circulation à contre-sens, le jeune voleur a forcé plusieurs barrages.

"A un moment donné, il savait qu'il y avait un bébé à l'arrière avec lui, car le père de famille -qui avait son numéro de téléphone en vue de la transaction- l'a appelé et il a répondu tout en conduisant..." explique Johanna Di Pietro, responsable de la communication au groupement de gendarmerie des P.O.

Au bout d'une demi-heure de course-poursuite, le voleur a finalement interpellé après avoir roulé sur une herse par les gendarmes du peloton de surveillance et d'intervention de Rivesaltes. L'enfant a été récupéré sain et sauf.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers justice société police sécurité insolite
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter