A Canet-en-Roussillon, la police des plages patrouille en quad pendant la saison estivale

Depuis le déconfinement, la ville de Canet-en-Roussillon a décidé de renforcer les contrôles policiers sur les plages. Le but ? Assurer la sécurité et diminuer les incivilités pendant les deux mois d'été.

Des quads sur les plages du Canet cet été.
Des quads sur les plages du Canet cet été. © Marine Lesprit / France TV
Vous les avez peut-être déjà croisés à bord de leur fidèle destrier à 4 roues lors d'une journée baignade à Canet-en-Roussillon, dans les Pyrénées-Orientales.Depuis le déconfinement, les policiers municipaux patrouillent sur les plages de la communes... en quad ! Ce dispositif, instauré par arrêté municipal, vise à rassurer les administrés et les vacanciers face à l'épidémie de Covid-19, mais aussi à contrôler et prévenir les incivilités.

Parmi les comportements à bannir, il est par exemple interdit de fumer, de laisser ses déchets derrière soi, de consommer de l'alcool ou encore de promener son chien. 
L'accès aux plages est réglementé.
L'accès aux plages est réglementé. © Mairie de Canet-en-Roussilon

Un dispositif bien accueilli

La brigade des plages est présente tous les jours de 9 heures à 19 heures, jusqu'au 31 août. Parmi les forces en présence, il n'y a pas seulement des quads : des policiers municipaux patrouillent également à pied pour aller à la rencontre des baigneurs.

Sur les plages, cette présence policière renforcée est bien accueillie.

On a tendance à retrouver plein de déchets sur les plages, les gens ne font pas trop attention, donc je trouve ça très bien.

une habitante de Canet.

"Ils font comme aux Etats-Unis", plaisante un autre local. "Ca ne me dérange pas. Au contraire, s'ils peuvent surveiller la plage et intervenir plus rapidement c'est mieux.".
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
mer nature police société sécurité littoral environnement tourisme économie méditerranée déconfinement coronavirus santé
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter