Catalogne : coup de filet à La Jonquera, 16 millions d'euros de vêtements contrefaits saisis et 8 personnes arrêtées

Gare aux arnaques ! À la frontière franco-espagnole, la Guardia Civil a mis la main sur plus de 16 millions d'euros de contrefaçon de vêtements, en provenance du Portugal et de Chine. Huit personnes ont été arrêtées en Catalogne et 33 font l'objet d'une enquête, précise la police espagnole.
La Guardia Civil a saisi pour plus de 16 millions d'euros d'articles contrefaits le 21 juillet dernier. Illustration.
La Guardia Civil a saisi pour plus de 16 millions d'euros d'articles contrefaits le 21 juillet dernier. Illustration. © Patrick Lefevre/MAXPPP.

Dans six boutiques de La Jonquera et du quartier Els Limits en Espagne, les sneakers de marque s'étalaient aux côtés des vêtements griffés ou plutôt contrefaits. Mercredi 21 juillet, la Guardia Civil espagnole a saisi plus de 60 000 produits d'une valeur totale de plus de 16 millions d'euros, en provenance du Portugal et de Chine.

L'opération "FrontCopy" a mené à l'arrestation de huit personnes, soupçonnées d'être impliquée dans ce vaste réseau de contrefaçon.

Trente-trois individus font quant à eux l'objet d'une enquête, précise la police catalane. Cinq entrepôts et deux foyers, qui servaient notamment au stockage de la marchandise, ont été identifiés et 212 kilogrammes de logos métalliques de différentes marques ont été confisqués.

Au total, 200 policiers ont participé à cette intervention.

Une arnaque bien rôdée

Ce système frauduleux était bien huilé. Les faux produits de luxe en provenance du Portugal étaient déjà prêts à la vente à leur arrivée dans les entrepôts. Pour les vêtements chinois, le mode opératoire était différent : les revendeurs y ajoutaient eux-mêmes des logos de marques renommées.

En 2019, c'est une association de défense des droits de propriété industrielle qui a donné l'alerte à la Guardia Civil de Gérone. Cette plainte a donné lieu à l'ouverture d'une enquête et à une première intervention : fin mai 2019, 30 000 articles contrefaits, évalués à plus de 7 millions d'euros, avaient déjà été saisis.

Gare aux arnaques !

Située à la frontière franco-espagnole, à proximité du Perthus, La Jonquera est un point de passage pour de nombreux vacanciers, et notamment pour les Français. Attirés par les prix attractifs de ces boutiques, les touristes peuvent facilement se faire piéger. 

Pour éviter les mauvaises surprises, l'Union des Fabricants a lancé il y a quelques jours sa campagne estivale de sensibilisation aux dangers de la contrefaçon. Sur son site Internet, le ministère de l'Économie conseille également aux consommateurs d'être vigilants :

La contrefaçon croît de façon exponentielle, en France, aussi à cause du e-commerce. Ce fléau représente un manque à gagner pour l'économie française de plus de 8 milliards d'euros par an pour les secteurs les plus exposés.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
espagne international catalogne faits divers police société sécurité justice mode gare aux arnaques consommation économie douanes