Coronavirus : réouverture des déchetteries des Pyrénées-Orientales aux particuliers

Depuis vendredi 17 avril, les déchetteries sont à nouveau ouvertes aux particuliers dans les Pyrénées-Orientales. Un soulagement pour nombre d'entre eux qui profitent de ce temps à la maison pour jardiner ou encore faire des travaux. 

Les files d'attente s'allongent devant les déchetteries des Pyrénées-Orientales - 18.04.20
Les files d'attente s'allongent devant les déchetteries des Pyrénées-Orientales - 18.04.20 © FTV
Eviter les décharges sauvages : c'est en grande partie pour cela que les déchetteries de Perpignan Méditerrannée Métropole ont rouvert leurs portes aux particuliers ce vendredi 17 avril. 

Fermées depuis le début du confinement, les déchetteries ont été rendues accessibles aux professionnels le 10 avril dernier. Mais voilà que chez les particuliers, les déchets s'entassaient. 

Désormais, tous y ont accès, un soulagement notamment pour les écologistes. Nicolas Berjoan, porte-parole EELV des Pyrénées-Orientales, avait en effet constaté des dépôts sauvages sur un sentier près de Villeneuve-de-la-Raho : 
 

Ces décharges sauvages, il y en avait déjà sur ce site mais ces derniers temps elles ont pris une ampleur inédite.


Des horaires différents pour professionnels et particuliers


De nouvelles règles ont en revanche été élaborées pour que cette réouverture se fasse dans l'ordre et dans de bonnes conditions sanitaires. Désormais, les déchetteries sont accessibles à des horaires bien précis. 

"Les professionnels pourront venir le matin, les particuliers l’après-midi. On a mis en place des gestes barrières. Le personnel de la communauté urbaine vérifie qu’il n’y a pas trop de personnes sur les déchetteries. Malgré cela, depuis hier, on a presque deux heures de queue devant les déchetteries", explique Jean-Marc Pujol président de Perpignan Méditerranée Métropole et maire LR de Perpignan Métropole. 

Le détail des horaires d'ouverture pour les particuliersPour les professionnels et les collectivités
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
déchets ménagers environnement écologie économie coronavirus/covid-19 santé société