• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Coups de feu près de la gare à Perpignan : l'homme recherché s'est rendu

 L'auteur présumé s'est présenté de lui-même au commissariat ce samedi matin. Un échange de coups de feu avait eu lieu dans la nuit de jeudi à vendredi, avenue du Général De Gaulle près de la gare de Perpignan. 

Par Olivier Le Creurer

Un échange de coups de feu a eu lieu dans la nuit de jeudi à vendredi, avenue du Général De Gaulle près de la gare de Perpignan. Vers 1h00, trois hommes ont été blessés par arme à feu. Le pronostic vital des trois blessés n'est pas engagé. D'après nos informations, il s'agit de personnes issues de la communauté arménienne qui étaient de passage à Perpignan. Une enquête a été ouverte et confiée à la police judiciaire (PJ).



Une personne était en garde à vue dès vendredi soir. Une seconde l'est depuis samedi matin, nous a confirmé le procureur de la République, Jean-Jacques Fagni, confirmant une information de l'Indépendant. L'auteur présumé des coups de feu s'est présenté de lui-même au commissariat.

Sentiment d'insécurité


Le sentiment d'insécurité gagne de plus en plus le quartier. Déjà, en juin, le responsable d'une brasserie avait alerté les autorités. Il regrette que, depuis, il ne s'est rien passé malgré les promesses reçues.

Sur le même sujet

Lozère : 600 pilotes pour le Trèfle lozérien entre Causses, Gorges du Tarn et Aubrac

Les + Lus