Covid-19 : à Canet-en-Roussillon, les surfeurs protestent contre l'interdiction des activités nautiques

Publié le
Écrit par Valentin Pasquier, avec Barbara Gorrand

Une vingtaine de surfeurs des côtes du Roussillon ont manifesté ce 7 novembre sur leur spot habituel à Canet-en-Roussillon (Pyrénées-Orientales), près de Perpignan. Ils protestent contre l'interdiction préfectorale de pratiquer des activités nautiques pendant le confinement.

À l’appel des associations nationales de sports nautiques, les surfeurs du Canet-en-Roussillon se sont réunis sur leur spot favori ce 7 novembre. Par cette action, ils entendent dénoncer l'interdition préfectorale de participer à des activités nautiques en ces temps d'épidémie de Covid-19. Plus largement, ils défendent la pratique de sports en plein air pendant le confinement.

 



Une interdition incomprise

Selon ces sportifs, le prétexte évoqué par la préfecture maritime, à savoir la mobilisation d’importants moyens de secours en cas d’accident - n’est pas recevable, car seuls les pratiquants aguerris et connaisseurs de leur milieu s’élancent sur les vagues en plein hiver et par gros temps. 

 

On n’y voit aucune logique et c’est valable pour le surf, le windsurf, la balade en montagne, la randonnée. Vous pouvez décliner ça sur tous les sports en extérieur.

Charles Legoux, surfeur.



"Nous ne sommes pas en train de demander l’ouverture des salles de sport. Ce que l’on fait ne représente aucun risque, et les arguments qu’on nous apporte pour nous dire « vous ne pouvez pas y aller » n’ont aucun sens," estime le surfeur. Rassemblés vers 16 heures, les manifestants étaient environ une vingtaine.

 




 
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité