Deux fois plus d'accidents depuis le début d'année dans les Pyrénées-Orientales, les piétons principales victimes

Les accidents de la route sont à la hausse, en ce début d'année dans les Pyrénées-Orientales. Les piétons sont les plus touchés. Comment expliquer cette augmentation ? Et comment lutter contre ce fléau ?

Véhicules renversés, victimes secourues, l'année 2022 commence plutôt mal sur les routes des Pyrénées-Orientales comme en témoignent les photos d'accidents prises par les pompiers du SDIS 66 lors des missions de secours. 

Pour ce premier trimestre 2022, on compte 31 accidents dont six mortels en pays catalan. C'est deux fois plus qu'a la même période de l'année dernière.

Au centre opérationnel de la gendarmerie de Perpignan, on centralise les appels d'urgence. Depuis janvier on constate que les piétons sont les plus touchés par ces accidents de circulations.

"Certains conducteurs ont tendance à circuler trop vite, avec une vitesse non adaptée aux circonstances. Et avec également un manque de prudence de la part des piétons. Avant de traverser, il faut s'assurer qu'il n'y a pas de véhicule à un mètre du passage piéton ou de sa position de manière à ce que le conducteur ait le temps de réagir et de s'arrêter", explique Julien Richy, chef d'escadron de la Gendarmerie 66.  

Les piétons victimes 

65% de ces accidents ont lieu en agglomération perpignanaise, notamment aux accès des périphériques.

"Quand la visibilité est mauvaise, donc le soir quand la pénombre commence à tomber, quand on est ébloui par le soleil mais encore lorsqu'il y a énormément de piétons sur les trottoirs, notamment sur le littoral, il faut impérativement réduire sa vitesse. Si réduire sa vitesse n'empêchera pas obligatoirement la collision, les conséquences corporelles seront beaucoup plus légères", conclut-il.  

Si un relâchement post-Covid des conducteurs n'est pas à ce jour démontré, les autorités sensibilisent sur le terrain. 

"On fait juste un petit rappel aux automobilistes quand aux mesures de sécurité, à savoir de lever le pied, de circuler lentement dans les zones avec beaucoup de piétons et d'éviter bien entendu un accident", rappelle le gendarme chargé de cette mission.  

Les pouvoirs public lancent donc un message d'alerte afin d'inverser la tendance. Sur ces 10 dernières années, les chiffres des accidents sont repartis à la hausse dans les Pyrénées-Orientales.

L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Occitanie
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité