"Donner envie aux autres de réaliser leurs rêves" : 1256 km en tricycle pour assister aux Jeux paralympiques, le défi d'un sportif hémiplégique

Plus sur le thème :

Thomas Sorel, 39 ans, hémiplégique, est parti du Barcarès dans les Pyrénées-Orientales en direction de Paris en tricycle. Objectif : assister à la cérémonie des Jeux paralympiques le 28 août prochain.

Il s'est élancé à l'heure prévue du Barcarès encouragé par une vingtaine de cyclistes du club local. Il faut dire que l'enthousiasme de Thomas Sorel est communicatif. À bord de son tricycle, il compte rallier la capitale pour ne pas rater une miette de l'ouverture des Jeux paralympiques de Paris le 28 août prochain. 1256 kilomètres des Pyrénées-Orientales à la capitale pour cet athlète au mental et au sourire d'acier, une promenade de santé... Ou presque.

Des vacances au défi sportif

Diagnostiqué hémiplégique à la naissance suite à une erreur médicale, les médecins annoncent à ses parents qu'il ne pourra se déplacer qu'en fauteuil roulant. Il y a une dizaine d'années, il découvre le tricycle qu'il utilise pour ses déplacements quotidiens. À bord de son engin, il part ensuite en vacances le long du Rhône et se lance un premier défi : un tour de France de 3000 kilomètres qu'il réussit en 2020. Puis c'est un tour d'Europe deux fois plus long.

" Le but ce n'est pas la vitesse, c'est de prendre son temps, de partager, de faire des rencontres et de donner envie aux autres de réaliser leurs rêves", sourit l'athlète interrogé par France 3 Occitanie.

Le but : donner envie aux autres de réaliser leurs rêves.

Thomas Sorel

Je veux montrer par ce défi que tout est possible. Qu'on peut aller au bout de ses envies et de ses rêves qu'on ait un handicap, une différence ou pas. Il faut se donner les moyens de réaliser ses moyens et ses rêves. Malgré mon handicap, je me suis toujours donné les moyens de faire les choses et grâce à ça j'ai réussi à avoir un mental assez fort. Beaucoup de choses sont réalisables grâce au mental et avec de l'aide", ajoute Thomas Sorel.

52 étapes

Pour être au rendez-vous des Jeux paralympiques, il compte réaliser défi en 52 étapes en parcourant entre 20 et 30 kilomètres par jour à bord de son tricycle qui, comme il le dit si bien, " lui a donné des ailes !".

L'actualité "" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Occitanie
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité