Drogue. La saisie de 3000 plants de cannabis révèle la nouvelle stratégie des producteurs de cannabis

Les Mossos d'Esquadra ont réalisé une nouvelle saisie importante de milliers de plants de cannabis et à l'arrestation de onze individus dans plusieurs communes du sud de la Catalogne. Cette affaire révèle une évolution dans les méthodes des trafiquants, qui optent désormais pour des installations plus petites mais plus dispersées pour minimiser leurs pertes en cas de démantèlement.

Semaine après semaine, les autorités catalanes continuent de démanteler d'importantes plantations de marijuana, dont la production irrigue le marché en Espagne et en France. Le 24 avril 2024, les Mossos d'Esquadra ont réalisé une nouvelle saisie d'importance : 3000 plants de marijuana, 17 kilos de bourgeons et du matériel de culture ont été découverts, et onze personnes ont été interpellées lors de sept perquisitions simultanées à Deltebre, Camarles, L'Ametlla de Mar, El Perelló et Salou.

Au cours de plusieurs mois d'enquête, les forces de l'ordre ont constaté une particularité de ce trafic. Le groupe criminel à l'origine de la culture et de la vente de cette drogue utilisait plusieurs propriétés situées principalement dans des communes catalanes du sud.

Une nouvelle stratégie des producteurs

Trois propriétés ont servi à l'installation de plantations de marijuana. Selon la police, il s'agissait d'infrastructures hautement professionnalisées pour réaliser les récoltes annuelles maximales et connectées de manière frauduleuse au réseau électrique.

La justice catalane constate un changement de tendance dans la culture de cannabis en Catalogne. Alors qu'il y a quelques années encore, ils utilisaient des entrepôts industriels ou agricoles pour installer de grandes plantations, ce groupe recherchait des propriétés locatives pour en installer de plus petites, mais dans un plus grand nombre d'emplacements. Ainsi, si l'un d'entre eux était démantelé, les pertes économiques seraient moindres, car ils continueraient à produire le reste.

Au total, dix hommes et une femme âgés de 21 à 42 ans ont été interpellés et incarcérés en attendant d'être jugés.

L'actualité "International" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "International" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité