Elections en Catalogne : une participation en forte hausse par rapport à 2015

Publié le Mis à jour le
Écrit par RD (avec AFP)
Ces élections régionales du 21 décembre ont des allures de référendum.
Ces élections régionales du 21 décembre ont des allures de référendum. © FR3 Occitanie / Joan Lopez

Depuis ce matin, les Catalans votent pour élire leur nouveau parlement. Avec cette question qui plane : les indépendantistes sortiront-ils vainqueurs de cette élection ? Les résultats s'annoncent serrés dans tous les cas.

Ce jeudi 21 décembre, les Catalans votent pour décider si les indépendantistes doivent revenir au pouvoir dans leur région ou non. Un scrutin qui a lieu deux mois après la proclamation d’une République de Catalogne tuée dans l’œuf par la mise sous tutelle de la région.

Avant même l’ouverture des bureaux de vote, les Catalans ont formé de longues files d’attente  pour déposer leur bulletin dans les urnes.


À la mi-journée, la participation tournait autour de 34,7 %, un chiffre légèrement en-dessous (-0,4%) du score de 2015. En revanche, elle était en forte hausse à 18h. Cette différence peut s'expliquer par le fait que les Catalans se sont déplacés dans les urnes après leur travail, alors qu'en 2015 le vote se déroulait un dimanche.

À deux heures de la fermeture des bureaux de vote, 68,32% des électeurs s'étaient déplacés, contre 63,12% à la même heure lors des élections de 2015, qui avaient
déjà beaucoup mobilisé les électeurs, avec un taux final qui avait atteint presque 75%.

Les sondages prévoient une participation très importante des 5,5 millions d’électeurs, qui doivent renouveler leur parlement après une campagne atypique : certains candidats sont en prison, d’autres sont exilés en Belgique, à l’image de l’ancien président indépendantiste destitué Carles Puigdemont.

durée de la vidéo: 01 min 45
Les Catalans se rendent aux urnes

En allant voter aujourd’hui, certains électeurs ont en tête le référendum du 1er octobre, pour ou contre l’indépendance, marqué par des violences policières : "On se rappelle qu’à 9h du matin ici on a été frappé", témoigne ainsi Josep, à Gérone.

Pour lui, les élections de ce jeudi, convoquées par Madrid après la destitution du gouvernement en place, n’ont pas lieu d’être :

Ce sont des élections totalement illégales, décidées par un gouvernement qui n’avait pas le droit de le faire. Mais comme toujours, nous les Catalans, nous allons voter.


Les partis politiques ont mandaté des observateurs pour s’assurer du bon déroulé des élections. Le scrutin doit être clos à 20h00.


En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.