Enseignement : gratuite et sans prof, l'Ecole 42 qui forme l'élite du codage informatique débarque à Perpignan

Publié le
Écrit par Alexandre Grellier avec Laura-Laure Galy

L'école 42 est une formation unique en son genre : pas de concours d'entrée, pas de niveau d'étude exigé pour l'intégrer et un cursus entièrement gratuit. A partir de février 2023, l'école fondée par Xavier Niel, le créateur de Free, s'installe à Perpignan (Pyrénées-Orientales).

C'est un lieu emblématique de la capitale de la Catalogne du Nord : l'ancien grand magasin "Aux dames de France". Construit à partir de 1900 et inauguré en 1905 sur la toute nouvelle place de Catalogne, le magasin est racheté en 1987 par les Galeries Lafayette mais ferme deux ans plus tard. En 2000, la ville de perpignan rachète les murs. Et en 2004, la Fnac s'y installe. Mais finit par quitter en 2019 le magnifique bâtiment, fleuron de l'"Art Nouveau".

Qui attendait donc depuis un nouveau projet. Et c'est Xavier Niel qui a remporté la mise. Le patron et fondateur de Free a annoncé son intention d'y implanter une antenne de son "Ecole 42", au deuxième étage de ce bâtiment centenaire. L'Ecole 42 forme des codeurs (c'est à dire des programmeurs informatiques ) "en brisant les codes" : ce n'est pas que le slogan de l'école, c'est aussi  le programme !

Rentrée en 2023

La rentrée est prévue en février 2023 : 150 élèves sont attendus. Les conditions pour l'intégrer sont simples, au moins sur le papier: il n'y en a pas ! Pas de limite d'âge, il faut juste être majeur. Pas de diplôme exigé non plus. Et le budget lui non plus n'est pas un obstacle : la scolarité est gratuite. L'intégration se fait à travers une session d'immersion d'un mois : la piscine. Pendant laquelle les candidats doivent remplir des objectifs et des exercices de plus en plus complexes en s'appuyant les uns sur les autres.

Ce ne sont pas les seules particularités de la formation :"L'Ecole 42, c'est une pédagogie qui n'a pas de classe, pas de profs et pas de cours. Toute la pédagogie est fondée sur le "peer to peer learning": donc on apprend de ses pairs et on fait fonctionner l'intelligence collective," détaille Géro Vigney, le directeur de l'antenne perpignanaise. Une formation pas comme les autres, qui est très prisée des employeurs : "On a un taux d'employabilité de 100% à la sortie de l'école. Notre méthode d'apprentissage forme des étudiants autonomes sur les projets. Et qui répondent à des problématiques métiers." 

Pour faire venir l'Ecole 42, la ville de Perpignan a du sortir le chéquier :  4,6 millions d'euros, entre le rachat du bail des Dames de France et les travaux. L'opposition a critiqué cet apport d'argent public pour fiancer une structure privée, mais la municipalité y voit, elle, un investissement sur l'avenir. "C'est une nouvelle fantastique pour notre ville, pour le dynamisme, pour le rayonnement, non seulement de la ville de Perpignan mais aussi pour tout le territoire. C'est quelque chose de très important pour notre jeunesse qui va pouvoir venir ici, s'installer, rester sur place. On va attirer une nouvelle jeunesse qui va venir pour faire ses études en informatique", explique Charles Pons, le premier adjoint de la ville.

Les épreuves de sélection, les fameuses "piscines " commenceront en octobre 2022. Et la scolarité, à proprement parler, en février 2023.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité