Frontière espagnole : 14 000 articles de luxe contrefaits saisis au Perthus

C'est une information de nos confrères du journal catalan L'Emporda. La Guardia civil espagnole a saisi ce vendredi quelques 14 mille sacs à main, montres et autres tee-shirts au Perthus. Un atelier clandestin d'impressions de fausses marques a été démantelé.
Des sacs à main contrefaits saisis dans un des commerces du Perhus.
Des sacs à main contrefaits saisis dans un des commerces du Perhus. © Guardia civil/ministère de l'Intérieur Espagne
Ce sont très précisément 14003 articles de luxe qui ont été repérés et confisqués aujourd'hui vendredi parmi les commerces du Perthus, village frontière entre les Pyrénées-Orientales et la Catalogne espagnole, d'après les informations recueillies auprès de la Guardia civil par le journal catalan L'Emporda .Une opération de la Guardia civil et de l'administration fiscale espagnole dans la zone sud du Perthus, côté espagnol, pour lutter contre la contrefaçon. Parmi eux, des "experts en authenticité" des grandes marques pour débusquer les contrefaçons.

5 locaux commerciaux visés

Les enquêteurs ont découvert que des articles de marques contrefaites, tels que des sacs à main, des montres, des t-shirts, des pulls molletonnés et des chaussons étaient exposés dans divers magasins. Au final, ce sont plus de 14 000 articles prétenduement "de luxe" qui ont été saisis dans 5 locaux commerciaux. La valeur de ce butin est estimée à plus de 4 millions d'euros.

Un atelier clandestin de contrefaçon 

Lors d'une des inspections, les enquêteurs sont tombés sur un atelier clandestin. La guardia civil a trouvé sur place des plaques servant à imprimer des vêtements et des logos de marques prestigieuses.
Le Perthus, entre France et Espagne, dans le colimateur du service de répression des fraudes espagnol. ARCHIVES
Le Perthus, entre France et Espagne, dans le colimateur du service de répression des fraudes espagnol. ARCHIVES © AFP/Raymond ROIG
L'opération de répression des fraudes, nommée "Frontcopy" (copie originale) a été initiée à la suite de plaintes d'experts de différentes marques avertissant qu'il y avait des locaux dans cette zone du Perthus qui vendaient des articles contrefaits.

Le Perthus déjà dans le colimateur des services de répression des fraudes

Les "descentes" au Perthus sont assez fréquentes et souvent fructueuses. Une des prises remarquables récentes de la guardia civil, en avril 2019, avait intercepté 2000 articles de contrefaçon, pour 336 000 euros.
De nombreuses chaussures contrefaites découvertes lors d'une opération similaire de la guardia civil au Perthus, en avril 2019. ARCHIVES
De nombreuses chaussures contrefaites découvertes lors d'une opération similaire de la guardia civil au Perthus, en avril 2019. ARCHIVES © Ministère de l'Intérieur Espagne
Un chiffre plus que multiplié par dix aujourd'hui, signe que la contrefaçon a toujours le vent en poupe.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
frontaliers international économie police société gare aux arnaques consommation catalogne espagne