Grève des techniciens de GRDF de Perpignan depuis 3 semaines, les négociations dans l'impasse

Publié le
Écrit par Armelle Goyon .

Depuis trois semaines, les techniciens de GRDF de Perpignan sont en grève. Ils assurent la maintenance de 50 000 compteurs dans le département. Ils revendiquent une hausse de salaire suite aux importants bénéfices de GRDF en 2022.

"On en est à essayer de négocier 30 ou 40 euros bruts par mois, on en est là !  Avec le groupe Engie, qui engrange tous les mois des millions et des millions..." Le constat est amer pour ce gréviste de chez GRDF.

Après trois semaines de grève, encore des négociations dans l’impasse pour les techniciens de GRDF manifestant devant la préfecture des Pyrénées-Orientales ce lundi 28 novembre 2022

La demande de la CGT : une augmentation d’environ 40 euros. Afin de doubler la somme déjà accordée par GRDF aux salariés.

Sofiane technicien dans le département a un salaire de 1900 euros brut par mois. Un revenu insuffisant selon ce père de famille.

" ans faire de restos, sans faire de folies , on a un budget qui explose. On a un loyer de 1 000 euros par mois, vous rajoutez  300 euros de courses, sans faire de gros achats, plus le plein d'essence et un salaire est parti ", confie Sofiane Ben Abdeslem, technicien de GRDF.

Certains salaires sont à peine au-dessus du SMIC dans un contexte d'inflation, c'est une des raisons pour lesquelles la CGT n'a pas signé l'accord qui prévoyait notamment une hausse de 2,3% des salaires. "Aujourd'hui, GRDF, c'est 518 millions d'euros de dividendes remontés à Engie en 2022", explique Eric Gautier de la CGT. "C'est deux fois plus que l'année dernière. Donc aujourd'hui, on a des agents qui vivent tout ça comme une profonde injustice." indique France Info 

Point dur 

Et tous les techniciens du département sont en grève. Ils assurent la maintenance en gaz de plus de 50000 clients. Depuis le début du mois, tous les travaux sont à l’arrêt. Les grévistes pointent la faute de la direction.

"Il faut qu'il y ait un point de sortie qui soit correct. Aujourd'hui, on des entreprises dans notre branche professionnelle qui ont eu ce que l'on demande. La direction de GRDF  n'avait qu'à faire comme toutes les autres entreprises, elle ne l'a pas fait donc on est arrivé dans un point dur. Au bout de 2 mois de négociations, les salariés se sont mis en grève. On en est là aujourd'hui, plus vite on en sortira , et mieux ce sera pour tout le monde", explique Sébastien Raya, délégué syndical central CGT.

Au niveau national, les négociations entre la CGT et GRDF continuent.  A Perpignan, la grève est reconduite jusqu’à nouvel ordre.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité