Hépatite C : se faire dépister chez son pharmacien est désormais possible dans l'Aude et les Pyrénées-Orientales

Une quinzaine de pharmacies des Pyrénées-Orientales et de l'Aude proposent à leurs clients un dépistage de l'hépatite C. En Occitanie, près de 6.000 personnes sont contaminées, selon l'hôpital de Perpignan, à l'initiative de cette première expérimentation en France.

 Affiche de promotion du dépistage de l'hépatite C dans les pharmacies de Perpignan
Affiche de promotion du dépistage de l'hépatite C dans les pharmacies de Perpignan © Anne-Fleur Lespiaut, France 3 Occitanie/Pays Catalan
Une simple goutte de sang prélevée au bout du doigt, quelques minutes patience et le diagnostic s'affiche : se faire dépister pour mieux lutter contre l'hépatite C, c'est désormais possible dans une quinzaine de pharmacies de l'Aude et des Pyrénées-Orientales. C'est le service d'hépato-gastro-entérologie de l'hôpital de Perpignan qui a mis en place ce partenariat pilote au niveau  national.


L'Occitanie dans les 3 régions les plus touchées


Car aujourd'hui, 43% des personnes porteuses du virus l'ignorent. En France, 400.000 malades sont infectés. Avec près de 6.000 cas estimés, notre région Occitanie est particulièrement touchée, comme l'explique André-Jean Rémy, le chef du service d'hépato-gastro-entérologie de l'hôpital de Perpignan :
 

La région Occitanie est dans le tiercé de tête avec PACA [Provence-Alpes-Côte-d'Azur, NDLR] et l'Ile-de-France. Il y a un lien fort entre hépatite C et précarité : comme nous sommes une des régions les plus pauvres, ceci explique cela.


Une maladie difficile à détecter


Florent Moyne, pharmacien à Port-Vendres, est enthousiaste à l'idée de pouvoir participer à cette expérimentation qui est une première en France :
 

C'est peut-être paradoxal, mais je serais très heureux de dépister une hépatite C chez un patient. D'une part, parce que j'aurais réussi à retrouver une pathologie qui est "silencieuse" : aujourd'hui, il n'y a pas de signe de la maladie, on ne sait pas qu'on est atteint et pourtant, ça peut avoir des conséquences très négatives. D'autre part, c'est parce qu'on aura alors les moyens thérapeutiques de traiter le patient ainsi dépisté.


Faciliter l'accès au dépistage

 
Hépatite C : se faire dépister en pharmacie c'est possible dans l'Aude et les Pyrénées-Orientales ©France 3 Occitanie/Pays Catalan

En France, 3.500 malades décèdent chaque année de cette pathologie qui se transmet par voie sanguine. Il y a donc urgence. D'où la nécessité de faciliter l'accès au dépistage par le biais des pharmacies.

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
pays catalan santé société
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter