Une organisation internationale de blanchiment d’argent basée en Espagne et composée de chinois résidant dans plusieurs pays européens a été démantelée début juillet par l'ONAF (l’Office National Anti Fraude), la police espagnole et Europol. L'enquête avait démarré à Perpignan.

Un réseau de blanchiment d'argent sale qui sévissait dans toute l'Europe a été démantelé par l’Office National Anti Fraude (ONAF) , et la police nationale espagnole avec le soutien d’Europol. Il s'agissait d'une organisation internationale de ressortissants chinois qui blanchissait de l'argent dans toute l’Europe. Une organisation basée en Espagne.

500 000 euros saisis à Perpignan

Les investigations, conduites sous la direction d’un magistrat instructeur de la Juridiction
Interrégionale Spécialisée de Marseille, ont débuté par la saisie par les douanes de Perpignan de 500 000 euros dissimulés dans un véhicule équipé d’une cache aménagée.
L’enquête judiciaire de l’antenne perpignanaise de l'ONAF a mis au jour une organisation spécialisée dans le blanchiment d‘argent dans l’ensemble des États membres de l’Union européenne depuis au moins 2019.

Un million d'euros par jour

Ce réseau, particulièrement actif, était capable de transporter en contrebande à travers l’Europe plus d’un million d’euros en espèces par jour. Ces sommes provenaient de sources et d’activités criminelles
variées et de fraude fiscale. Les investigations ont permis d’identifier en Espagne les principaux protagonistes dont le chef de l’organisation.

Logistique

Proxénétisme, trafic de contrefaçons, fraudes fiscale et douanière étaient à l'origine des fonds collectés. Une collecte ensuite confiée à un réseau de logisticiens chargé d'organiser les voyages des complices transportant l'argent à travers l'Europe.

Perquisitions

Une douzaine de perquisitions dans des entrepôts, des sièges de sociétés, des restaurants et à domicile ont eu lieu simultanément dans plusieurs villes en Espagne : Madrid, Valence, Alicante et Barcelone. Plusieurs personnes dont le chef de l’organisation ont été arrêtées. Deux d'entre elles étaient visées par un mandant d'arrêt européen.

167 500 euros saisis

Au total, une douzaine de perquisitions de domiciles, de sièges de sociétés, d’entrepôts par une centaine de policiers espagnols et français de l'ONAF et coordonnée par Europol. 167 500 euros en liquide ont été saisis ainsi qu'un volume important de données numériques

L'actualité "Faits divers" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Occitanie
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité