Législatives 2024 : une procuration pour une remise de 10 à 15 %, la proposition surprenante d'un hôtelier pour attirer les vacanciers

Plus sur le thème :

Le secteur de l'hôtellerie du Languedoc-Roussillon craint des annulations de réservations à cause des élections législatives qui se dérouleront au début de la saison touristique. Alors, un hôtelier des Pyrénées-Orientales annonce un rabais pour les vacanciers qui auront décidé de ne pas annuler leurs vacances, en optant pour le vote par procuration.

Ils avaient tout planifié pour partir en vacances cet été. Mais l'annonce surprises de nouvelles élections législatives, les dimanches 30 juin et 7 juillet, remet en question leur pause estivale.

Face au dilemme citoyen des vacanciers, un hôtelier a décidé de prendre les devants. "On va lancer un tarif préférentiel spécial vote : sur présentation de leur procuration, nos clients pourront bénéficier d'une remise de 10 à 15 %" annonce Brice Sannac, propriétaire des hôtels La maison Nova à Collioure et Les Elmes à Banyuls-sur-mer.

Le président de l'Union des métiers et des industries de l'hôtellerie des Pyrénées-Orientales met en avant une période cruciale pour le secteur de l'hôtellerie. "Pour le moment, il n'y a pas d'impact du scrutin sur les réservations mais il y a forcément une petite inquiétude car les deux tours des élections législatives correspondent aux dates du début de la saison touristique estivale", développe le professionnel.

"Sur présentation de leur procuration, nos clients pourront bénéficier d'une remise de 10 à 15 %."

Brice Sannac, président de l'Umih 66

Presque aucune annulation pour le moment

Dans l'Hérault, les campings et les hôtels que nous avons contactés ne font état d'aucune annulation pour le moment. Mais il y a quelques craintes : "l'hôtellerie va être pénalisée, il y aura certainement des conséquences, nous avons déjà recensé quelques annulations de nuitées dans l'Hérault", confie Jacques Mestre, président de l'Union des métiers et des industries de l'hôtellerie du département. Lui-même a annulé ses vacances en Espagne. Selon l'hôtelier, si le nombre d'annulations de réservations touristiques augmente, les restaurants pourraient être aussi impactés, mais dans une moindre mesure.

Dans les Pyrénées-Orientales, la saison "démarre bien, mieux que la saison précédente", se félicite Brice Sannac. Mais les effets des élections législatives pourraient se faire sentir dans les semaines à venir. Dans le secteur de l'hôtellerie en effet, les réservations se font plutôt "à court terme" note le professionnel.

Ecrit avec Joan Lopez.

L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Occitanie
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité