Le col de Banyuls ouvert avec une tractopelle par des habitants d'Espolla en Espagne

Publié le Mis à jour le

Lors du sommet de Barcelone, jeudi 19 janvier, la réouverture prochaine le col de Banyuls, fermé depuis 2021, a été envisagée. Les habitants d'Espolla en Espagne ont pris les devants en l'ouvrant de force avec une tractopelle, dans la soirée du vendredi 20 janvier.

"Alors que les politiques chargés de maintenir fermés les postes frontaliers se réunissent et ne font rien, ce sont les voisins qui ouvrent le col de Banyuls" a écrit sur Twitter le collectif de militants "Esborrem la Frontera" (soit "effacer la frontière"). 

Dans la vidéo qui a été partagée, on y voit une tractopelle qui dégage le bloc de pierre qui ferme le col frontalier de Banyuls. Les militants qui ont ouverts le col invitent les Français à traverser la frontière et à se rendre à la Fête de l'olive, très populaire dans la culture catalane.

Ce n'est pas la première fois que ce col est ouvert ainsi de force. Un précédent avait déjà eu lieu en novembre 2021. A l'heure actuelle, la préfecture des Pyrénées-Orientales n'a pas encore réagi.

Un col symbolique fermé depuis 2 ans

Pour rappel, ce col fait parti des cinq points fermés de la frontière franco-espagnole depuis 2021, pendant le confinement lié à l'épidémie de Covid-19.

Officieusement, au moins trois d'entre eux ne le sont plus vraiment. Les blocs ont disparus ou une route secondaire a été ouverte par les locaux. Au final, seul le col de Banyuls reste véritablement fermé et perturbe fortement le quotidien des riverains qui doivent réaliser d''importants détours pour circuler. 

La fermeture du col de Banyuls entraine des déviations de 1h30 pour traverser la frontière, contre 5 minutes si le col était ouvert. Les habitants ont parfois trouvé des alternatives. ©Reportage d'archives / France Télévisions

Vers une réouverture officielle ?

La réouverture officielle du col a pourtant été discutée cette semaine par les autorités françaises et espagnoles. Jusqu'à présent, Madrid souhaitait une réouverture au plus vite alors que Paris résistait en invoquant "la lutte des autorités françaises contre le terrorisme et l'immigration illégale"..

Lors du sommet de Barcelone qui s'est tenu ce jeudi 19 janvier, les deux pays se sont finalement mis d'accord sur la création d'un groupe de travail commun et la création de brigades mixtes pour les questions liées à la frontière.

Une réouverture officielle pourrait avoir lieu dès cet été. 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité