Ouvert le week-end dernier par des habitants d'un village espagnol à proximité, le col de Banyuls a été aussitôt refermé ce lundi 23 janvier par les autorités françaises.

Le feuilleton se poursuit à la frontière des Pyrénées-Orientales avec l'Espagne. Le col de Banyuls fermé - depuis deux ans maintenant - a été rouvert provisoirement ce week-end par un groupe de militants. Ils en réclament la réouverture définitive évoquée sans donner de date  précise par le Ministre de l'Intérieur.

Le passé du col de Banyuls ne sera pas resté libre longtemps. Les blocs retirés dans la nuit de vendredi à samedi par un groupe d'habitants du village espagnol d'Espolla. Munis d'engins de chantier, ils avaient retiré ces blocs et libéré le passage.

Une opération coup-de-poing qui n'était pas une première car le col de Banyuls, un des cinq points de passage de la frontière franco-espagnole est au cœur d'une polémique depuis sa fermeture décidée par le gouvernement en 2021 pour lutter contre le terrorisme et l'immigration illégale. 

Une fermeture qui fait grincer des dents des habitants du secteur des deux côtés de la frontière. La question a été abordée lors du dernier sommet de Barcelone. Paris et Madrid se sont mis d'accord pour créer des brigades mixtes autour de la frontière mais il n'est pas encore question de réouverture avant l'été prochain.

 Ecrit avec Chloé Fabre.