Les douaniers du Perthus découvrent 173 kilos de drogue dans un camion bulgare au péage du Boulou

Publié le

Le poids-lourd contrôlé sur l'A9, par les Douanes, au péage du Boulou, dans les Pyrénées-Orientales, venait d'Espagne. Il transportait des ustensiles de cuisine. Mais les douaniers catalans ont été attirés par une déformation anormale du toit de la remorque. Et pour cause, il y avait une trappe et une cache secrète.

Dans la soirée du lundi 24 janvier 2022, les douaniers de la brigade du Perthus en service à la barrière de péage du Boulou, sur l’autoroute A9, ont procédé au contrôle d'un ensemble routier, immatriculé en Bulgarie.

Le chauffeur de nationalité roumaine, a déclaré aux agents des douanes venir d'Espagne et se rendre en Italie pour y livrer 37 palettes d'ustensiles de cuisine. Les douaniers ont décidé de procéder à une inspection du toit de la remorque après avoir constaté différentes irrégularités dans la structure du toit.

Et là, Bingo !

173 kilos d'herbe et de résine de cannabis

Lors de l'inspection, les douaniers ont découvert une trappe permettant d'accéder à des sachets d'herbe et de résine de cannabis dissimulés sur toute la longueur du toit et reliés à des sangles pour en faciliter l'extraction.

Au total, les agents des douanes ont saisi 137 kg d'herbe de cannabis et 36 kg de résine de cannabis, pour une valeur estimée sur le marché illicite à 302.000 euros.

Le chauffeur a été remis aux policiers de l’antenne de la Police Judiciaire de Perpignan. Présenté ce vendredi 28 janvier en comparution immédiate devant le tribunal judiciaire de Perpignan, l'homme a été condamné à 4 ans de prison ferme, 5 ans d'interdiction de territoire français et à une amende douanière de 301.750€.

Depuis le début de l'année 2022, les douaniers de la direction régionale des douanes de Perpignan ont déjà saisi près d'une tonne de cannabis, herbe et résine confondus.