Les habitants du Barcarès réagissent à l’incarcération de leur maire Alain Ferrand pour violation de son contrôle judiciaire

Publié le Mis à jour le
Écrit par Ophélie Le Piver avec Laura-Laure Galy

Alain Ferrand, le maire du Barcarès et vice-président de l’agglomération de Perpignan a été placé en détention provisoire pour violation de son contrôle judiciaire. Il est mis en examen pour extorsion de fonds en bande organisée. Une décision de justice qui a suscité de vives réactions de la part des Barcarésiens.

Sur la place du marché, ce mercredi matin, le nom du maire est sur toutes les lèvres. “Il est toujours bien aimé de tout le monde ici”, témoigne un commerçant ambulant. “Une cliente vient de passer et de me dire : “c’est lamentable qu’on s’acharne contre lui.”

Des violations répétées de son contrôle judiciaire

La veille, Alain Ferrand a été incarcéré à la prison de Perpignan pour violations répétées de son contrôle judiciaire. Autorisé à se rendre à sa mairie les mardis et vendredis uniquement, le premier édile aurait été vu plus souvent dans sa commune. Depuis le printemps dernier, il est mis en examen pour extorsion de fonds en bande organisée.   

Le soutien des Barcarésiens

La nouvelle a rapidement fait le tour des Barcarésiens et ils sont nombreux à affirmer leur soutien à Alain Ferrand. “Tout le monde est quand même triste à Barcarès. Barcarès, c’est beau, mais Barcarès, c’est notre maire ! Il a fait beaucoup de choses, c’est un maire d’avant-garde !” insiste une passante. “Il nous fait plaisir, il nous fait des cadeaux. Nous avons reçu les bons vœux par des boîtes de madeleines, nous avons eu un panier de noël qui était quand même copieux, c’est très bien ! La seule chose c’est que sa conduite n’était pas toujours exacte mais il y a des gens qui font des choses bien pires que lui et qui ne sont pas punis.” Un avis partagé par un passant, résident dans la commune depuis 20 ans. “On a toujours été bien reçu. Il a fait quelques belles fêtes. Et c’est remarquable ce qu’il a fait sur Barcarès, il faut que ça continue. Il faudrait qu’ils le libèrent !”, ajoute-t-il.

"C’est malheureux pour la ville de Barcarès parce qu’il a fait beaucoup de choses pour elle, il faut savoir avoir un peu de reconnaissance.”

Une habitante de Barcarès

La quasi-totalité des passants interrogés ce jour-là, partage ces avis et soutiennent leur maire qu’ils espèrent voir revenir prochainement. “C’est quelqu’un que j’estimais, bien que tout le monde bave sur lui parce que c’est ça le problème”, se désole une Barcaresienne.

L’opposition espère tourner la page

Un avis contraire à celui des membres de l’opposition. “Cette nouvelle n’est pas une surprise mais une source de réelle colère”, s’indigne Virginie Brodin, élue de l’opposition au conseil municipal. “En tant qu’élue et habitante de la commune, on n’est pas ravi de cette publicité. C’est une réelle nuisance pour la commune.” Mais au-delà de cette incarcération, c’est tout la question de l’organisation au sein de la mairie qui se pose. “Qui va diriger la commune ? De quelle manière ? Est-ce que ce sera de manière libre ou est-ce qu’il y aura encore quelqu’un d’autre aux commandes derrière ?” interroge-t-elle. “J’aimerais vraiment que l’on puisse tourner une page, que l’on archive cette mauvaise image.”

La mairie a organisé une réunion de crise hier, elle n’a pas souhaité s’exprimer ce matin.

Alain Ferrand a été transféré à la prison des Baumettes de Marseille ce vendredi. Le juge des libertés et de la détention a alors décidé de la "révocation de son contrôle judiciaire".