Les rugbymen montpelliérains se rassurent, les Perpignanais chutent à Oyonnax

Fatigués, les Montpelliérains ont mis toutes leurs forces et leur volonté pour aller chercher la victoire / © PASCAL GUYOT / AFP
Fatigués, les Montpelliérains ont mis toutes leurs forces et leur volonté pour aller chercher la victoire / © PASCAL GUYOT / AFP

Pour Montpellier comme pour Perpignan, les matches se suivent sans se ressembler. Après 2 défaites consécutives, les rugbymen héraultais s'imposent face à Grenoble (25/18), tandis qu'Oyonnax (Ain) stoppe la série de 3 victoires sur laquelle restait l'USAP. Les Catalans s'inclinent 22/9.

Par Valérie Luxey

Le match fut douloureux pour des rugbymen montpelliérains fatigués, mais au final, le MHR l'a emporté à domicile face à une solide équipe de Grenoble. Score final: 25/18, 6 pénalités pour Grenoble signées Hart et Caminati, 4 pour Montpellier inscrites par Pélissié et Paillaugue.
Le MHR qui a aussi marqué un essai (Gorgodze à la 15ème minute) et 2 drops (Trinh-Duc à la 37ème et à la 40ème minute).

Le MHR co-leader du championnat

Grâce à cette victoire, les hommes de Fabien Galthié sont désormais co-leaders du Top 14, aux côtés du RC Toulon.
Un succès d'autant plus méritoire que Grenoble n'avait plus perdu depuis le 14 septembre dernier. 

Une victoire et des blessés

A contrario, Montpellier devait se rassurer après 2 défaites consécutives toutes compétitions confondues et la blessure qui le prive de Fulgence Ouedraogo. 
Une blessure à laquelle il faut désormais ajouter celle subie lors de cette rencontre par le demi de mêlée Jonathan Pélissié. Victime d'un hématome à l'oeil, il a dû sortir à la 30ème minute.

Objectif: rester intraitable à la maison

A l'issue de la rencontre, Benoît Paillaugue, le demi de mêlée du MHR, résumait l'état d'esprit de l'équipe: "Pour gagner ce match, il fallait s'arracher. C'est ce que l'on a fait malgré de multiples fautes de main et fautes de jeu. Cela fait du bien d'être à nouveau leader. On reste dans le haut du tableau, comme c'est l'objectif. On a envie de faire de bonnes choses. Il faut arrêter de le dire, mais le montrer. Rester intraitable à la maison est déjà une bonne chose".


L'USAP dominé par Oyonnax

A l'inverse, la soirée a tourné à la déroute pour les Perpignanais de l'USAP. En déplacement dans l'Ain, à Oyonnax, les rugbymen catalans se sont inclinés 22/9, Hook n'inscrivant en tout et pour tout que 3 pénalités, quand Urdapilleta en marquait 5 au profit d'Oyonnax, qui bénéficiait aussi d'un essai non transformé de Tian.

Après 3 victoires consécutives, les rugbymen perpignanais ont été arrêtés dans leur élan par Oyonnax / © PHILIPPE MERLE / AFP
Après 3 victoires consécutives, les rugbymen perpignanais ont été arrêtés dans leur élan par Oyonnax / © PHILIPPE MERLE / AFP

La déception de Marc Delpoux

Une domination que n'a pu que constater et saluer Marc Delpoux, l'entraîneur de l'USAP: "Oyonnax méritait de gagner le match. Il est vrai que nous avons [laissé] tomber trop de ballons pour venir jouer dans le camp d'Oyonnax et dès que l'on a essayé de mettre du mouvement, ils ont été parfaits en défense.
Nous avons manqué d'ambition en première période. Si notre jeu au pied avait été meilleur, on ne se serait pas mis à la faute. Nous avions une opportunité de gagner, nous ne l'avons pas prise. Mais on ne peut pas être arbitré comme on a été arbitrés.Visiblement, monsieur Garces n'aime pas nous arbitrer à l'extérieur
".

Perpignan arrêté dans son élan

Perpignan, qui restait invaincu depuis 3 rencontres, fléchit donc dans cette 11ème journée de Top 14 et pointe désormais à la 6ème place du classement.

Sur le même sujet

Les + Lus