• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Loi travail : les manifestants bloquent l'A9 au péage de Perpignan sud

Une cinquantaine de manifestants ont bloqué l' entrée du péage sud de Perpignan pour protester contre le projet de loi KHOMRY sur la réforme du travail. Quelques routiers les ont rejoints. / © Dorothée Berhault
Une cinquantaine de manifestants ont bloqué l' entrée du péage sud de Perpignan pour protester contre le projet de loi KHOMRY sur la réforme du travail. Quelques routiers les ont rejoints. / © Dorothée Berhault

Une cinquantaine de personnes manifeste au péage de Perpignan sud dans le cadre de la journée de protestation contre le projet de la loi travail. Le barrage provoque des difficultés de circulation.

Par Laurence Creusot

Les difficultés de circulation sont importantes à hauteur du péage de Perpignan sud suite à la manifestation des routiers. Une cinquantaine de manifestants a bloqué le passage au péage de l' A9 depuis  7 h 00 ce matin.

Vinci autoroutes a fermé l'accés au péage en direction de l'Espagne.

Une cinquantaine de manifestants ont bloqué l' entrée du péage sud de Perpignan pour protester contre le projet de loi KHOMRY sur la réforme du travail. Quelques routiers les ont rejoints. / © Dorothée Berhault
Une cinquantaine de manifestants ont bloqué l' entrée du péage sud de Perpignan pour protester contre le projet de loi KHOMRY sur la réforme du travail. Quelques routiers les ont rejoints. / © Dorothée Berhault

La cinquantaine de manifestants de la Cgt et et du syndicat Sud solidaires sont en majorité des salariés de la poste ou de l' hôpital de Thuir.
Le cortège a rejoint ensuite l’entrée du grand marché saint-Charles ce qui a occasionné de très nombreux embouteillages sur tous les axes routiers du secteur, à l’heure où les automobilistes et les poids lourds commencaient leur journée de travail.
Ce qui a produit quelques mouvements d'humeur avec bris de rétroviseurs.

La manifestation devrait durer jusque 10 h 30 heure du rassemblement organisé par les syndicats au centre-ville de Perpignan.

Le barrage a été levé à 10 h 30 selon notre reporter Dorothée Bérhault


Pour suivre le trafic en temps réel

Sur le même sujet

"Essai clinique sauvage" : plutôt une "étude scientifique" pour Henri Joyeux

Les + Lus