"On a réussi le pari", une première édition timide mais satisfaisante pour le festival "La cerise sur le château"

"La cerise sur le château" vient de fermer ses grilles. Avec quelque 10 000 visiteurs sur les trois jours qu'a duré le nouveau festival de Céret dans les Pyrénées-Orientales, cette première récolte est un peu timide mais de bon augure pour les prochaines éditions.

Après une première soirée en demi-teinte et un public plutôt clairsemé, le festival "La cerise sur le château" de Céret a cependant tenu ses promesses. Il s'achève sur une note positive et un public conquis.

C'est un petit festival de village, c'est bien. Le cadre est joli. On a de belles choses sur Céret. Il faut que ça continue. Il fallait remettre le pied à l'étrier.

Spectateur cérétan

Ce week-end et pendant trois jours, le tout nouveau festival à Céret dans les Pyrénées-Orientales, dans les jardins du château d’Aubiry a fait le bonheur des festivaliers mais aussi des chanteurs comme la star jamaïcaine, Sean Paul.

Il y avait une super énergie ce soir, vous voyez ce que je veux dire, j'aime la France, je l'ai toujours aimée. Pour les fans, peu importe qu'un concert soit grand ou petit. On se lève et c'est tout.

Sean Paul, chanteur jamaïcain

Sean Paul mais aussi LXY, Skip The Use, Balbino Medellin ou Cali... Éclectique et musclée, la programmation a attiré quelque 10 000 spectateurs en tout, venus profiter d'une belle expérience. L’an dernier, le festival les Deferlantes s’était installé au même endroit. Fort de plus de 100 000 spectateurs, l'édition 2022 avait cependant suscité polémiques et problèmes d'organisations. Plus intimiste, "La cerise sur le château" s'est déroulée dans une ambiance plus calme et familiale.

Adultes, enfants, on s'éclate tous, il y a une bonne ambiance. On a un petit de six ans qui est à la garderie. Ça nous permet de profiter et lui aussi.

Spectatrice venue en famille

Pour cette maman, son bébé sur le dos, un "petit" festival familial, c'est exactement que qu'il lui fallait. "On ne va pas aller dans les grands festivals avec un bébé parce que ça n'est pas adapté pour eux. Il y a trop de monde, il fait trop chaud." Un festival qui se veut à taille humaine, monté en à peine six mois, pour les organisateurs, la pression était forte et le défi à relever.

C’est sûr qu’on nous attendait au tournant, après comme on le dit ce n’est pas du tout la même jauge etc. Mais c’est voulu. Je pense qu’il faut prendre les choses intelligemment, c’est-à-dire qu’il ne faut pas voir trop gros dès le début, il faut y aller crescendo, et je pense qu’on a réussi le pari.

John Guillet, co-organisateur du festival "La Cerise sur le Château"

Côté scène, la DJ Lexy qui s'est produite aux Déferlantes le mois dernier devant une masse compacte n'éprouve aucun regret, bien au contraire.

Pour moi, des spots que j’ai faits cet été sur les différents festivals, celui-ci est l’un des meilleurs. Le château, la nature, une belle organisation, tout est bien... J’adore, franchement si je devais choisir un lieu je pense que ce serait celui-ci.

LXY, Artiste

Pour cette première édition, la jauge maximale n’a pas été atteinte… Mais la Cerise sur le Château reviendra l’an prochain, avec la ferme intention de s’installer sur le long terme dans le paysage des festivals catalans.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité