Perpignan : un ancien professeur du conservatoire mis en examen pour agressions sexuelles sur des mineures

Le conservatoire de Perpignan dans la tourmente, un ancien professeur mis en examen pour agressions sexuelles sur des fillettes - décembre 2019 / © MAXPPP - MICHEL CLEMENTZ
Le conservatoire de Perpignan dans la tourmente, un ancien professeur mis en examen pour agressions sexuelles sur des fillettes - décembre 2019 / © MAXPPP - MICHEL CLEMENTZ

Un ancien professeur du conservatoire de musique de Perpignan a été mis en examen pour agressions sexuelles sur mineurs de moins de 15 ans. Il a enseigné pendant 6 ans, de 2011 à 2017. Aujourd’hui, 8 plaintes ont été déposées contre lui.

Par JM avec D.Berhault

Un ancien professeur du conservatoire de Perpignan a été mis en examen pour agressions sexuelles sur des mineurs de moins de 15 ans, il a été placé sous contrôle judiciaire.

Premier signalement en 2017


L’homme âgé d’une quarantaine d’années enseignait le solfège au conservatoire de Perpignan depuis 2011. Un jour de juillet 2017 un parent signale à la direction des gestes déplacés du professeur vis-à-vis de sa fille de 10 ans :

"C’est un parent d’élève qui m’a alerté sur le fait que sa fille ne voulait plus assister au cours avec ce prof en raison d’un comportement que l’enfant jugeait inadapté. Ce monsieur a cherché à savoir ce qu’il en était auprès de son enfant. Il a voulu vérifier que son enfant ne voulait effectivement plus aller en cours à cause de son professeur. Dès que j’ai eu la confirmation de ce problème j’en ai informé ma hiérarchie, confie Hervé Rémond, le directeur d'Etudes.

Nous avons donc reçu ce parent d’élève et nous avons été repérer le professeur en question et signaler son comportement inapproprié, ce qu’il a reconnu mais sans endosser une culpabilité quelconque.
Selon lui, il s’agissait d’une erreur plutôt que d’un comportement pervers."

Deuxième plainte

Il y a eu un laps de temps assez important avant qu’on nous relate un comportement similaire sur une autre élève. Et là effectivement ça devenait un comportement récurent sur lequel il a fallu se préoccuper, ajoute le directeur d'études.


En effet, quelques mois plus tard, arrive un second signalement. Le directeur invite les familles à porter plainte mais celles-ci s'y refusent. Il convoque l'enseignant en question et là c'est la stupeur et la consternation : 

Nous avons convoqué cette personne, et j’ai fait savoir que ce comportement n’était pas acceptable et j’ai essayé de savoir si c’était vrai aussi. A ce moment-là, il a prétexté une sensibilité psychologique chez lui.

Il n’a pas vraiment répondu, en prétextant que s’il avait eu ce genre de gestes c’était exclusivement affectif, qu’il était dans une situation morale un peu difficile. En aucun cas, il m’a dit je jure que je ne l’ai pas fait.
- Daniel Tosi
Directeur du Conservatoire de musique de Perpignan-Méditerranée

Mis en examen pour agressions sexuelles sur mineur de moins de 15 ans 


Alors que son contrat devait être renouvelé dans les jours suivants, comme c’était le cas depuis 6 ans, l'homme en question choisit de partir, de lui-même.

Aujourd’hui 8 plaintes ont été déposées contre lui. L’homme a été mis en examen pour agressions sur mineur de moins de 15 ans et placé sous contrôle judiciaire.
L’enquête se poursuit et les gendarmes listent les 500 familles dont les enfants ont été en contact avec ce professeur de solfège.

Le reportage de Dorothée Berhault et Céline Llambric
 

 

Sur le même sujet

toute l'actu musique

Les + Lus