Perpignan : deux hommes mis en examen et écroués après le meurtre d'un greffier du tribunal en février

Publié le Mis à jour le

En février dernier, le corps sans vie d'un homme de 54 ans avait été découvert dans son immeuble de Perpignan, dans le quartier du Vernet. Deux hommes ont été mis en examen et écroués dans le cadre du meurtre de cet homme, greffier au tribunal de la ville.

C'est une voisine qui avait donné l'alerte le 4 février 2022 au matin : intriguée par des traces de sang sur la porte d'entrée et dans la cage d'escalier de son immeuble, la témoin les avait suivies. Et elle avait découvert le corps sans vie d'un occupant de la résidence, présentant de nombreuses traces de coups dus à une arme blanche. L'homme âgé de 54 ans, était réputé tranquille et sans histoire. Greffier au tribunal de Grande-Instance de Perpignan, il venait tout juste d'emménager dans l'immeuble. Il était apparemment en arrêt maladie depuis deux ans.

Comme révélé par nos confrères de L'Indépendant, quatre personnes ont été interpellées dans le cadre de l'enquête sur ce meurtre par la police judiciaire de Perpignan. "Un homme, né en 1996, déjà condamné, a bien été mis en examen et écroué pour le meurtre", a-t-on appris auprès de Jean-David Cavaillé, le procureur de la République de Perpignan. Un deuxième mis-en-cause "a été mis en examen et écroué pour recel de vol". Enfin, une dernière personne a aussi été déférée. Elle a été placée sous le statut de témoin assisté pour "complicité de meurtre", toujours d'après le parquet.

Nos confrères de L'Indépendant évoquent une rencontre sur Internet et un vol de carte bleue, mais pour Jean-David Cavaillé, "il est prématuré d'évoquer le mobile".