Perpignan : Muriel Pénicaud et Sibeth Ndiaye en visite et suivies par des opposants à la réforme des retraites

La ministre du Travail, Muriel Pénicaud et Sibeth Ndiaye, la porte-parole du gouvernement sont en visite à Perpignan, ce vendredi. Elles ont notamment rencontré des jeunes d'un CFA, un centre de formation d'apprentis. Des opposants à la réforme des retraites ont suivi le cortège depuis l'aéroport.

Perpignan - Visite très perturbée pour la ministre du Travail, Muriel Pénicaud et Sibeth Ndiaye, la porte-parole du gouvernement - 17 janvier 2020.
Perpignan - Visite très perturbée pour la ministre du Travail, Muriel Pénicaud et Sibeth Ndiaye, la porte-parole du gouvernement - 17 janvier 2020. © F3 LR O.Faissolle

2 membres du gouvernement sont en visite officielle dans les Pyrénées-Orientales. La ministre du Travail, Muriel Pénicaud et Sibeth Ndiaye, la porte-parole du gouvernement ont atterri dans la matinée à Perpignan.

Elles ont rencontré des apprentis du CFA de Rivesaltes sous les huées d'une centaine de manifestants. Armés de klaxons, de cornes de brume et de tambourins, ces opposants à la réforme des retraites les accompagnent depuis leur arrivée à l'aéroport. Ils ont promis de suivre le cortège ministériel toute la journée.
 
Perpignan : Muriel Pénicaud et Sibeth Ndiaye en visite et suivies par des opposants à la réforme des retraites - 17 janvier 2020.
Perpignan : Muriel Pénicaud et Sibeth Ndiaye en visite et suivies par des opposants à la réforme des retraites - 17 janvier 2020. © F3 LR O.Faissolle
 

Le soutien au candidat LREM à Perpignan


Muriel Pénicaud et Sibeth Ndiaye ont apporté vendredi à Perpignan leur soutien au candidat LREM aux municipales, notamment confronté à l'ambition du RN de conquérir cette ville avec Louis Aliot.

"On vient sur les sujets d'apprentissage et de formation, mais aussi pour soutenir Romain Grau", a déclaré Muriel Penicaud lors d'un point de presse après la visite du centre de formation d'apprentis de la Chambre de Métiers et de l'Artisanat à Rivesaltes, près de Perpignan.
 

Perpignan souffre, mais a des atouts, et il faut donner des moyens aux Perpignanais d'avoir un développement économique, des moyens efficaces de lutter contre le chômage, d'avoir une ville plus apaisée", a-t-elle ajouté.


"Évidemment il y a des enjeux particuliers, politiques, à la veille des élections municipales dans ce territoire, nous venons soutenir un candidat ici contre le Front national (sic)" a fait écho Sibeth Ndiaye.
 

Il y a un taux de chômage ici supérieur à la moyenne nationale, beaucoup de difficultés économiques, donc il faut qu'on mette notre énergie, et les présences gouvernementales permettent parfois d'accélérer des choses", a-t-elle relevé.


Avec ses 122.000 habitants, Perpignan est la plus grande ville que le Rassemblement national espère prendre aux prochaines municipales. La 30e ville de France.
Le député des Pyrénées-Orientales et ex-compagnon de Marine Le Pen, Louis Aliot, 50 ans, s'y présente sans étiquette face à une droite et une gauche divisée.

"Au moment où j'accueille républicainement dans ma circonscription @murielpenicaud et @SibethNdiaye, les chiffres du chômage grimpent dans le 66 : +0,7%...Quel symbole d'échec pour ce gouvernement! Mais cette visite est d'abord électorale au chevet du candidat @enmarchefr!", a réagi Louis Aliot dans un tweet, le montrant serrant la main de Mme Pénicaud à son arrivée. 
 
Présent lors du point de presse de Mmes Pénicaud et Ndiaye, le candidat LREM, Romain Grau, un camarade de promotion du président Emmanuel Macron à l'ENA, est un ancien adjoint du maire sortant LR Jean-Marc Pujol, candidat à sa réélection.
A droite, un autre de ses ex-adjoints, Olivier Amiel, trésorier départemental des Républicains, est aussi dans la course, face, à gauche, à une liste rassemblant Verts, socialistes et radicaux de gauche, et une autre réunissant LFI, PCF et NPA.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
pays catalan politique emploi économie retraites élections municipales 2020 élections la république en marche