Perpignan : une nouvelle marche pour le climat rassemble un millier de manifestants

Après le succès du rassemblement national du 8 décembre 2018 pour le climat, l'appell du collectif "Citoyens pour le climat" a été entendu à Perpignan, le 26 janvier. Ils étaient près d'un millier à marcher dans la ville : un nombre en baisse par rapport à décembre, mais une motivation inchangée.

Le 26 janvier, près d'un millier de manifestants s'est réuni à Perpignan pour une nouvelle marche pour le climat.
Le 26 janvier, près d'un millier de manifestants s'est réuni à Perpignan pour une nouvelle marche pour le climat. © D. Berhault / France 3 Occitanie
Ce samedi 26 janvier, Perpignan était plus verte que jaune. Près d’un millier de manifestants ont répondu à l’appel du mouvement « citoyens pour le climat », pour défiler en ville avec un mot d’ordre : changer son mode de vie et de consommation.
 

C'est dans la bonne humeur que les défenseurs de la planète et du climat ont franchi la porte du Castillet avant de faire le tour de la ville. Sur le parcours, différents ateliers étaient organisés pour tous. Place de la République par exemple, tous les citoyens étaient invités à inscrire leurs bonnes résolutions pour 2019. Une boite à idées était mise à disposition du public pour s’exprimer sur les sujets de la vie locale, comme les pistes cyclables ou le maintien des lignes ferroviaires secondaires.

Plus tôt dans la journée, quelques centaines de gilets jaunes défilaient également dans les rues de la cité occitane. Une centaine d’entre eux ont par la suite souhaité se joindre à la marche pour le climat. Ils y ont été fraichement accueillis, et ont été priés de rester à l’arrière du cortège, ce à quoi ils se sont tenu.
 
Selon les organisatrices de ce rassemblement climatique, la mobilisation s’est avérée moins forte que lors du rassemblement national du 8 décembre 2018. Environ 1500 personnes avaient alors marché dans Perpignan..
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
climat manifestation environnement société économie social gilets jaunes