Perpignan : les salariés ne sont plus payés depuis deux mois

 Les 24 employés perpignanais de la société toulousaine de nettoyage SM Clean, en contrat avec la municipalité de Perpignan, ne sont plus payés depuis deux mois.
Les 24 employés perpignanais de la société toulousaine de nettoyage SM Clean, en contrat avec la municipalité de Perpignan, ne sont plus payés depuis deux mois.

Un patron aux abonnés absents, des salariés en plein désarroi. Les 24 employés perpignanais de la société toulousaine de nettoyage SM Clean, en contrat avec la municipalité de Perpignan, ne sont plus payés depuis deux mois.

Par Olivier Le Creurer

Salariés abandonnés à Perpignan
Un patron aux abonnés absents, des salariés en plein désarroi. Les 24 employés perpignanais de la société toulousaine de nettoyage SM Clean, en contrat avec la municipalité de Perpignan, ne sont plus payés depuis deux mois. - X. Armengaud et F. Savineau

Une situation de plus en plus difficile à vivre au quotidien pour Charlotte et ses collègues car même s’ils ne sont plus payés, les 24 salariés ne sont pas officiellement licenciés. Ils ne peuvent donc pas prétendre au chômage ou aux aides sociales.

Avec deux enfants, c'est compliqué. Eux, ils n'ont rien demandé

"Avec deux enfants, c'est compliqué. Eux, ils ont rien demandé. Leur maman, elle travaillait et du jour au lendemain, le patron devient fantôme. Il faut leur donner à manger tous les jours."

Lassés d'attendre un contact avec leur employeur fantome, les salariés ont décidé de réagir en se rapprochant du syndicat Force ouvrière. Pour son secrétaire départemental, il faut intenter sans attendre une action en justice. Il faut que de manière urgente, ces salariés soient libérés de leur contrat de travail. Aujourd'hui, ils sont pris en otage. Sans salaire, sans travail et sans possibilité de rebondir, " explique Jerôme Capdevielle.

Aujourd'hui, ils sont pris en otage

La mairie a recruté en urgence une autre société qui travaille sans être payé puisque le contrat liant la ville avec SM CLean ne peut être dejà rompu. La Pyrénéenne de nettoyage se retournera ensuite contre la société toulousaine.

La société SM Clean possède des antennes à Marseille, Bordeaux, Le Havre ou encore Rodez. Près de 300 salariés seraient dans la même situation.

Sur le même sujet

A Toulouse, votre sapin de noël livré à vélo

Près de chez vous

Les + Lus