Perpignan : un jeune policier basé près d'Orléans se suicide avec son arme de service dans sa chambre d'hôtel

Un CRS de 23 ans, appartenant à la compagnie de Saran dans le Loiret, s'est suicidé dans la nuit de mercredi à jeudi dans un hôtel de Perpignan. Il était en déplacement et en mission avec un détachement de la CRS 51, dans les Pyrénées-Orientales.

Le jeune homme, célibataire et sans enfant, s'est donné la mort avec son arme de service alors qu'il se trouvait seul dans sa chambre.

Son corps a été découvert ce jeudi matin, après la prise du service où son absence a été constatée. Aucun écrit n'a été retrouvé à ses côtés pour expliquer son geste, selon une source policière.

Il s'agit du 24e suicide d'un fonctionnaire de police depuis le début de l'année.

"Profonde tristesse après le suicide d'un gardien de la paix de la CRS 51. Nous pensons à sa famille, ses proches et ses collègues", a réagi la police nationale sur son compte Twitter.

En juin, la publication d'une enquête menée en février et mars par la Mutuelle des forces de sécurité avait révélé que près d'un quart des policiers ont été confrontés à des "pensées suicidaires", qu'il s'agisse des leurs ou de celles de leurs collègues.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
police société sécurité décès faits divers