Perpignan : une rue s'effondre sous le poids d'une pelleteuse à cause d'une fuite d'eau

L'allée Bacchus à Perpignan est fermée à la circulation depuis vendredi matin. Vers 5h, une canalisation d'eau a cassé. Des dizaines de milliers de litres d'eau ont inondé la chaussée et les riverains ont dû subir des coupures d'eau. La route s'est ensuite effondrée sous le poids d'une pelleteuse.

Décidément, quand rien ne veut aller... rien na va !

A Perpignan, ce vendredi matin, des habitants ont subi des coupures d'eau potable. Une canalisation au niveau du Leclerc sud s'est rompue occasionnant une inondation de la chaussée de l'allée Bacchus. Rapidement les secours sur place stoppent la circulation et bloquent l'accès à cette route.

Puis des engins arrivent pour réaliser en urgence les travaux de réparation. C'est là qu'une seconde catastrophe se produit.

La chaussée et le sous-sol gorgés d'eau s'effondrent sous le poids d'une pelleteuse. L'engin se retrouve donc au milieu de la rue prisonnier d'un énorme trou.

Des déviations en place

Suite à cette importante fuite d’eau, dans le secteur ouest de Perpignan, un circuit de déviation a été mis en place.

Les itinéraires bis incitent à ne pas emprunter le boulevard Nungesser et Coli et l’Allée de Bacchus. Toutefois, pour les personnes internes au quartier, la circulation vers le centre-ville et la Gare est déviée par les rues Costes et Le Brix, ainsi que les rues Vauvenargues et Lesage.

Dans le sens sortant vers l’avenue d’Espagne, la déviation permet d’emprunter l’avenue Dalbiez, l’avenue Marcelin Albert, et l’avenue d’Espagne.

Ces déviations seront en place tout le temps de l'intervention pour dégager la pelleteuse et remettre au moins partiellement la rue en service.

Véolia gestionnaire du réseau d'eau potable à Perpignan va distribuer des bouteilles d'eau aux riverains victimes de coupure d'eau. Par ailleurs, la société avise les clients du secteur que suite à la fuite, aux travaux de réparation et aux manoeuvres de vannes, l'eau distribuée peut être trouble, turbide ou colorée mais elle reste potable et sans risque pour la santé.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
routes économie transports faits divers accident circulation trafic routier