• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Les policiers municipaux de Perpignan seront équipés de 144 pistolets semi-automatiques

illustration / © F3 LR
illustration / © F3 LR

Sans attendre le décret du ministère de l'Intérieur, prévu pour la fin de l'année, autorisant les polices municipales à s'équiper d'armes 9mm, le conseil municipal de Perpignan a engagé vendredi soir, les procédures d'acquisition de 144 pistolets semi-automatiques à 15 coups. Une première en France.

Par Fabrice Dubault


A l'unanimité, le conseil municipal de Perpignan a approuvé, vendredi soir, une demande de subvention auprès du Fond Interministériel de Prévention de la Délinquance, pour l'achat de 144 pistolets semi-automatiques pour les agents de la ville. Des armes plus efficaces et moins chères que celles utilisées jusqu'à maintenant. Un investissement global de 115.000 euros.

Perpignan : 144 pistolets semi-automatiques pour les policiers municipaux
Sans attendre le décret du ministère de l'Intérieur, prévu pour la fin de l'année, et autorisant les polices municipales à s'équiper d'armes 9mm, le conseil municipal de Perpignan a engagé vendredi soir, les procédures d'acquisition de 144 pistolets semi-automatiques à 15 coups. - F3 LR - Reportage : X.Armengaud et J.F.Puakavase

Ce pistolet, le SIG Sauer à 15 coups, est déjà utilisé par la police nationale. Il remplacera désormais le revolver à six coups utilisé par les policiers municipaux perpignanais depuis 1983.

SIG Sauer 9mm - illustration / © F3 LR
SIG Sauer 9mm - illustration / © F3 LR

Toutefois, pour le chef de l'opposition municipale ce nouveau pistolet ne résoudra pas tout.

L'arme est une chose, les hommes pour l'utiliser en sont une autre. Si je suis totalement favorable au changement d'armes, je doute beaucoup que nos élus prennent la responsabilité de donner aux policiers l'ordre de tirer dans des situations extrèmes" déclare Louis Aliot - FN.


Revoir les règles d'établissement de la légitime défense, c'est aussi la demande des syndicats de policiers. Mais pour eux, ces changements d'armes vont dans le bons sens, si cela s'accompagne d'une formation adaptée pour leurs utilisateurs.

Jean-Michel Weiss invité du 19/20 Languedoc-Roussillon
Jean-Michel Weiss - Secrétaire national de la fédération autonome des policiers municipaux. - F3 LR - Extrait du 19/20 Languedoc-Roussillon du 4 novembre 2016.

En attendant, le maire LR de Perpignan lui souhaite déjà aller plus loin pour renforcer la puissance de feu de ses 144 policiers.

J'ai demandé au ministre de l'Intérieur la possibilité d'avoir des armes d'épaule pour la police municipale. Les terroristes utilisent des armes automatiques très dangereuses, donc il faut être aussi capable de pouvoir répondre avec le même armement" soutient Jean-Marc Pujol.


La délibération municipale devrait permettre l'arrivée des pistolets à Perpignan à la fin du premier trimsestre 2017.

Sur le même sujet

Interview de Christophe Barret

Les + Lus