Près de Perpignan : 15 incendies signalés dont celui de Baho, des maisons détruites et d'autres habitations menacées

Un violent incendie s’est déclaré ce lundi à Baho, à côté de Perpignan, vers 15 heures. En à peine deux heures, les flammes, attisées par une forte tramontane, ont brûlé près d’une trentaine d’hectares. Deux maisons et des voitures ont été détruites. 50 personnes ont été évacuées.
A Baho, dans les Pyrénées-Orientales, un violent incendie a brûlé près d'une vingtaine d'hectares - 19 juillet 2021
A Baho, dans les Pyrénées-Orientales, un violent incendie a brûlé près d'une vingtaine d'hectares - 19 juillet 2021 © FTV - Joan Lopez

Ce lundi 19 juillet, les pompiers des Pyrénées-Orientales affrontent une quinzaine d'incendies, dont un particulièrement important à Baho, juste à côté de Perpignan.

L'incendie de Baho s'est déclaré ce lundi aux alentours de 14 heures. En à peine deux heures, une trentaine d'hectares a déjà brûlé. Selon les pompiers sur place, deux maisons ont été traversées par les flammes, dont une est complétement détruite. Les habitants, une dame de 100 ans et son fils, avaient été évacués préventivement.

Attisées par la tramontane, les flammes se dirigent rapidement vers un lotissement de Baho, les pompiers procèdent à l'évacuation de près de 50 personnes.

Deux maisons ont brûlé lors de cet incendie, les personnes avaient été évacuée au préalable - 19 juillet 2021
Deux maisons ont brûlé lors de cet incendie, les personnes avaient été évacuée au préalable - 19 juillet 2021 © FTV - Joane Lopez

A 16h30, les sapeurs-pompiers des Pyrénées-Orientales sont parvenus à fixer l'incendie, ce qui veut dire qu'il ne progresse plus. Mais pour l'instant, il n'est pas maîtrisé.

Au total, plus de 150 pompiers sont mobilisés pour tenter d'éteindre cet incendie, ainsi que quatre Canadair et deux Dash bombardiers d'eau.

De nombreux départs de feux 

Dimanche 18 juillet, les sapeurs-pompiers catalans ont dû intervenir sur 29 départs de feu et ce lundi à 17 heures, ils en évoquent 15. Ils appellent la population à la plus grande vigilance en cette période de grande sécheresse et de vent fort. Selon eux, 95% des incendies sont d'origine humaine, deux tiers sont dus à des imprudences et des négligences humaines.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
incendie faits divers feux de forêt pompiers sécheresse météo vent violent intempéries