Pro D2 : l’USAP prend une claque à Rouen

Perpignan avait beau dominer en début de match, le club catalan s’est finalement incliné face à Rouen, adversaire pourtant largement à sa portée. Cela fait donc trois défaites en extérieur pour l'USAP.
 

Face au promu Rouen, Perpignan n'a pas su s'imposer.
Face au promu Rouen, Perpignan n'a pas su s'imposer. © JEAN MARIE THUILLIER/MAXPPP
En déplacement à Rouen, Perpignan s’est incliné vendredi 27 septembre, pour la cinquième journée de Pro D2. Le match a bien eu lieu malgré l’incendie la veille de l’usine Lubrizol, classée Seveso, et en dépit des réserves de l’USAP. Les Catalans ne se sont inclinés que de deux points, avec un score final de 12-10. Mais cette défaite n’en reste pas moins une véritable claque pour eux : car l’USAP, en Top 14 la saison dernière, n’aurait dû faire qu’une bouchée du promu normand, qui découvre encore le haut niveau.
 


Pas un "petit vent de fraîcheur"


Perpignan a peut-être pêché par excès de confiance. Avant de partir, mercredi, l’entraîneur Patrick Arlettaz appelait à respecter l’adversaire, qui a gagné sa place dans le rugby professionnel, tout en précisant que le match serait "un petit vent de fraîcheur". Belle désillusion donc au coup de sifflet final.

Pourtant, l’équipe catalane a dominé une bonne partie de la rencontre. A la mi-temps, le score était de 9-10. Mais en seconde période, Perpignan n’a inscrit aucun point, même en étant en supériorité numérique pendant dix minutes. Au contraire, le RNR, ne lâchant rien, a réussi à inscrire trois nouveaux points. Trois petits points, mais trois points suffisants pour l’emporter. Perpignan jusqu’ici a perdu tous ses matches à l’extérieur. Le club a heureusement gagné ceux à domicile : espérons qu’il gagne aussi celui contre Soyaux-Angoulême, dimanche 6 octobre.


 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
usap rugby sport pro d2 pays catalan
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter