Pyrénées-Orientales : Banyuls-sur-Mer célèbre ses contrebandiers du passé

En 1793, la guerre du Roussillon fait rage entre la France et l'Espagne. Les habitants de Banyuls-sur-Mer résistent à l'envahisseur pour défendre le col qui leur permet de commercer avec leurs voisins sud-catalans. Une page de son histoire que le petit port célèbre depuis 2018.

Sous son air tranquille, niché dans un contrefort des Albères, Banyuls-sur-Mer, commune des Pyrénées-Orientales, cache un passé plus tumultueux...

Un passé qui redébarque, une fois par an, au son des tromblons pour le bonheur des passants. "C'est notre première, on a voulu rester pour ce weekend et célebrer la fête" s'enthousiame un couple de vacanciers.

Une terre de contrebande...

Le petit port de pêche de Banyuls-sur-Mer fut longtemps une république contrebandière comme l'explique Laurent Madern, président des contrebandistes de Banyuls : "Du tabac, des animaux, machines à tisser la laine qui passaient par la montagne"

Ce n'est plus le cas aujourd'hui mais les contrebandiers sont les héros du jour et la reconstitution fait son effet. Après le spectacle, place à l'histoire. En 1793, la guerre du Roussillon fait rage, les troupes espagnoles sont aux portes de Banyuls, l'armée française est en déroute.

... et de fraternité 

Les habitants se retrouvent seuls face à l'envahisseur et luttent tous ensemble.

Ce sont les contrebandiers, les paysans, les femmes, les enfants qui tout d'un coup disent non, ça ne passera pas, on se rebiffe et on lutte contre cette armée qui vient conquérir notre terre ! C'est un acte de bravoure magnifique, propre au peuple catalan.

Anne Patrux, comédienne de la compagnie Théâtre d'Art

A Banyuls, la légende ne dit pas qui gagna la bataille du col. Le village préfère aujourd'hui célébrer les retrouvailles entre deux peuples frères.

Olivier Capell, adjoint au maire délégué à la culture confie : "Les frontières ont été créées pour séparer les peuples mais elles n'ont jamais séparé les peuples. Elles ont séparé les peuples lointains mais les peuples qui habitent de chaque côté de la frontière, elles les ont au contraire réunifiés."

Une fraternité qui se chante et se danse, main dans la main, depuis plus de deux siècles.

Ecrit avec Laura-Laure Galy.