Pyrénées-Orientales : flottement autour de l'interdiction de vente d'alcool pour le Nouvel An

Après avoir totalement interdit la vente d'alcool à emporter pour le soir du Nouvel An, la préfecture des Pyrénées-Orientales a mis de l'eau dans son vin, à la veille du réveillon : l'interdiction ne concernera finalement que les alcools forts. Explications.

Verre de vin blanc (illustration)
Verre de vin blanc (illustration) © France 3 Occitanie


Ce mercredi matin, lorsque l'arrêté de la préfecture des Pyrénées-Orientales tombe, la chose semble entendue. Ceux qui veulent célébrer le Nouvel An un verre à la main en seront pour leurs frais s'ils n'ont pas anticipé l'achat d'alcool. Le texte est clair : "La vente d'alcool à emporter est interdite du 30 décembre 2020 à 20h00 au 1er janvier 2021 à 8h00".

Seuls les alcools de plus de 18 degrés concernés

Mais en fin d'après-midi, un rectificatif est publié, juste avant l'entrée en vigueur de l'interdiction. Dans un tweet, la préfecture précise que seuls sont concernés les alcools dits "forts".

En clair, les vins, champagnes et bières restent autorisés à la vente à emporter. Pour tous les autres alcools au-dessus de 18 degrés, l'interdiction entrée en vigueur mercredi soir le reste dans tout le département. Et elle est valable pour tous les commerces (hypermarchés, supermarchés, supérettes, établissements de libre-service...).

Interdiction ciblée aussi dans le Gard

Plusieurs autres départements ont pris de tels arrêtés pour prévenir tout incident et accident le soir de la Saint Sylvestre, avec des nuances selon les territoires. Ainsi dans le Gard, l'interdiction court sur une période plus longue, jusqu'au 3 janvier à 6 heures, mais ne concerne que les débits de boissons temporaires tels les buvettes.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
nouvel an événements sorties et loisirs alcool société vins culture gastronomie bière champagne sécurité santé sécurité routière consommation économie police pays catalan